AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Faucille et le Marteau

Aller en bas 
AuteurMessage
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 27
Localisation : Pau

MessageSujet: La Faucille et le Marteau   Jeu 14 Juil - 10:32


L'abordage


Un transporteur garlemaldais isolé qui ramène au pays des biens domiens d'importation (ou pillé selon l'angle de vue selon lequel on se place) ? Voyons, comme il serait bête de laisser ceci seul et abandonné à son sort au milieu de l'océan.

En quelques heures de navigation, l'Eternal était au Sud de Rhotano, près de l'archipel du Noyé, à quelques brasses de leur planque. le plan PAR-FAIT.

Ne restait qu'à attendre le moment de l'abordage, tout en surprise, vitesse et violence, ainsi que le capitaine Rahz les aime. Le vent dans les voiles, dans le nuage de flammes et de poudre à canon, l'Eternal avait surgit des brumes en même temps qu'il perçait déjà la coque du transporteur, offrant ainsi une voie royale à quatre de ses hommes (dont un intérimaire ayant perdu un pari) pour une mission bien particulière...




"Vous quatre, j'ai une mission à vous confier."

_________________



Dernière édition par Lerith le Jeu 14 Juil - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Copper Field

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: Re: La Faucille et le Marteau   Jeu 14 Juil - 12:28


Le Premier Catabordage


Extrait du journal de la grosse charpentière.

Citation :
A peine que j'me suis fait enrôler j'pars aborder un navire, j'pensais avoir au moins deux lunes d'répit, à m'la couler douce et bouffer à l’œil. J'me suis mit l'doigt d'dans tiens ! Heureus'ment que j'ai pû lire des livres pour s'voir comment faire hein, le coup d'la Tyrolienne, l'Capitaine Indiajones il y arrivait tout l'temps à r'tomber sur ses pattes, moi c'est surement à cause d'mon centre d'gravité trop bas, j'me suis explosé l'nez tiens, il est tellement plat maintenant qu'on pourrait croire que c'est la camelotade. A part ça sinon c'était marrant, enfin, sauf c'gros tas d'charpentier Garlemaldais ! Il sortait d'où celui la ? A la hache j'ai pas réussit à l'avoir ! Même avec mon marteau quoi ! Il a été formé chez les casques d'argent ou quoi ? Avec un marteau en plus ! A mon avis c'le genre de charpentier qui sait même pas taper sur un clou ! Puis en plus les soldats j'arrive à les plaquer, mais alors lui c'est un vrai Opo opo ! Tellement que j'ai fini encastré dans la coque, Le cul d'dans et la tête dans l'vide. Un trou avec le grappin, et un trou avec mon corps, j'devrai m'reconvertir dans les désossements de rafiot, ça irait plus vite !

Et comme si ça suffisait pas, ils se sont mit à trois pour m'sortir de là. J'suis pas grosse, j'ai pas d'grosse forme féminine. C'est eux qui ont pas d'force après tout, tu me ramènes mon frère, il m'sort du premier coup lui. N'empêche que j'ai gagné un marteau, un sacré marteau. On en parlait avec Rougie pas plus tard que la veille à la vente aux enchères. "Oh un marteau enchanté qui ferait pas d'bruit ça s'rait cool" Et bah voilà, je l'ai mon marteau enchanté ! Sauf qu'il est bizarre, quand j'tape, j'ai l'impression d'être comme les rumeurs sur Titan, j'fais tout secouer ! Ca va être marrant, y'aura d'quoi faire des sacrées blagues avec ça. A part ma plus grosse surprise reste la planque, on est au paradis là bas. Personne pour nous embêter, on est juste entre nous, à rigoler et boire du Rhum. Si j'avais sû qu'la vie d'pirate c'était aussi chouette, j'me s'rai cassé d'Moraby depuis l'début. J'suis pas mécontente d'les avoir rejoint, ils sont tous gentils et marrant, à part l'aut' qui m'appelle "Bébé". La prochaine fois j'lui fais un deuxième trou d'cul ! J'suis l'bébé d'personne, même pas celui d'mes parents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lankas

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 36
Localisation : sur mon yacht

MessageSujet: Re: La Faucille et le Marteau   Jeu 14 Juil - 19:29

Nous avons enfin repris la mer, pour aborder un navire Garlemaldais en plus, voilà une journée qui s'annonçait bonne. La mission était simple, couper leur moyen de communication et ouvrir la cale. Mais voilà ça ne se passe jamais comme prévu. L'opposition était plus résistante, surtout ce charpentier impériale qui nous a vraiment donné du fil à retordre.

Je commence à m'émousser, il va falloir que je reprenne l'entrainement avec plus de sérieux.

La nouvelle s'est encastrée dans la coque c'était marrant. En revanche pour la sortir de là c'était une autre paire de michesmanches, on dira que c'était le poids de l'armure.
Ensuite tout c'est passé correctement :

Nous avons pu ouvrir la porte de la cale grâce à la main du charpentier que j'ai coupé pour actionner la reconnaissance palmaire, récupéré la caisse qui contenait une faucille. C'est bizarre d’ailleurs, je suis persuader avoir déjà vu, en revanche impossible de me souvenir où. Sinon, son tranchant est exceptionnel, mais elle ne tranche que les objets non-vivant, c'est curieux, mais ce sera bien pratique pour ouvrir les coffres. Donc voilà, selon le capitaine j'ai obtenue un artefact de Llymlaen. Il va falloir un peu de temps pour découvrir son utilité, et il va falloir que je lui trouve un nom aussi.

En tout cas c'est un signe, ma voie est la bonne, Llymlaen m'a reconnu comme faisant parti des siens. C'est un honneur dont je saurait me montrer digne.

Nous avons ensuite piller le navire impérial, pour ensuite prendre un repos bien mérité à la planque. Une excellente journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 27
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: La Faucille et le Marteau   Ven 15 Juil - 0:28





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Oyuun



Messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: La Faucille et le Marteau   Sam 16 Juil - 18:19

La mission



La vie, ça réserve de jolies surprises quand même. Je suis dans une taverne, tranquille, en train de faire mon numéro habituel, et quelques minutes plus tard je me retrouve affublé du titre "d'intérimaire" à devoir bosser le temps d'un voyage sur bateau volant.

Bref, j'ai pu rencontrer certains membres d'équipages, et j'ai eu droit à une démonstration de l'Eternal en plein vol, et c'était... ABSOLUMENT MAGIQUE. Pour ce qui est du boulot en lui même, on a eu une mission de la part d'Ako. Pendant qu'elle et ses gars occupaient un navire marchand impérial, on devait se faufiler à l'intérieur. De là, fallait désactiver la radio, accéder à une cale, et récupérer le plus de marchandises possible.

Avec moi, j'avais Thorny, la nouvelle. Elle me fait marrer, elle. On a l'impression qu'elle a été taillée à même un bloc de granit, et elle à l'air de s'y connaître en bateaux. C'est la charpentière de l'équipage, et c'était sa première participation sur le terrain, comme moi. Après l'avoir vu se défendre, faut que je garde en tête de pas trop la provoquer, ou elle me le fera payer cher.

Ensuite, y'avais Alexander. J'avais eu l'occasion de le croiser au détour d'une pinte, au Dauphin. Gars efficace, bien qu'un peu silencieux. J'devrais lui payer un rhum la prochaine fois, tiens, que j'en apprenne un peu plus sur lui.

Et enfin, le navigateur, Bjarnulf. Il est à peu près l'idée que je me faisait d'un corsaire. Langue pas dans sa poche, patibulaire, monte rapidement dans les tours. J'crois qu'il m'aime pas trop, mais bon, il connait son boulot, c'est ce qui m'importe.

Bref, une fois les détails de la mission donnés, et le navire de l'empire en vue, tout s'est enchaîné. On est entrés dans le coeur du vaisseau via un trou dans la coque, tandis que la capitaine faisait diversion sur le pont. Après quelques recherches, on est tombés sur la radio. Pas simple de la dénicher, mais le pauvre type qui bossait dessus à dû regretter de s'être pointé sur le ponton le matin du départ de leur rafiot.

De là, les ennuis ont commencés, et c'est le moins qu'on puisse dire. Trois types nous ont interceptés, et on à dû leur faire passer le goût de vivre. Les deux soldats étaient de la piétaille, rapidement abattue, mais le type avec son marteau, lui c'était un dur, un vrai. Fin j'veux dire, tout le monde n'envoie pas s'encastrer une Roegadyne dans une paroi de vaisseau, et j'raconte pas la galère pour la sortir. J'sais pas si c'est l'équipement, de la gourmandise, ou quoi, mais on à dû s'y mettre à trois, une fois que l'autre à eu son compte réglé. Ako gagnait le temps qu'elle pouvait sur le pont, mais les impériaux commençaient à lui mettre la pression, et le temps jouait contre nous. Après quelques essais pour ouvrir la porte de la cale, le navigateur a perdu patience. J'me rappelle encore de sa trogne quand il m'a hurlé dessus, c'était hilarant. J'devais filer un marteau à Thorny, apparement ils cherchaient ces objets là, même si personne m'en avait parlé.

Ensuite, tout s'est bien passé. On a pu ouvrir la cale grâce à une petite dose d'ingéniosité, et beaucoup de délicatesse de la part de Bjarnulf, et accéder à un autre objet marqué du sceau de Llymlaen. S'en est suivi pillage, explosion, et générique, sur une île perdue servant de cache aux corsaires. Avec l'action et les émotions de la journée, j'ai pas mis longtemps à m'endormir assis, une Miqo'te me servant de dossier.

Boulot sympa, en tout cas, et la paye va l'être tout autant.

Note: Voler, c'est le pied. Je vois pas quoi dire de plus à ce sujet. Voler, c'est vraiment le pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Faucille et le Marteau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Faucille et le Marteau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mode au marteau (Marteau de la terps)
» Inibatix : Pandawa Air/Eau au marteau lvl 105
» Maitre-picoleur, pandawa au marteau [niveau 199]
» Fee-Lhay, pandalette air dagues marteau de moon
» Changement des sorts marteau de moon et boomrang perfide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Les Chroniques Corsaires-
Sauter vers: