AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Trame] La Voix de Banshee

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: [Trame] La Voix de Banshee   Mer 10 Aoû - 23:55


-L’Éveil-



Le noir, le blanc, le vert de l'ether... ces couleurs qui se mêlent. Elle marche dans une brume épaisse sans voir ni le ciel ni le sol. Elle entend des murmures, des voix, elle sursaute. C'était tout près.
Cette horrible impression de ne pas être seule, d'entendre un souffle comme une respiration qui vient de nulle part et de partout à la fois.

"Entends-moi...!"

Lys se réveille en sursaut. Elle se redresse dans son grand lit et cherche ses repères. Elle est en nage, elle est seule. La fenêtre est ouverte mais pourtant elle a le sentiment d'étouffer. Elle entend encore cette voix dans sa tête, elle sent encore le contact humide et vaporeux de la brume.
Sa tête tournait, des vertiges encore. Elle essaya tant bien que mal de reprendre son souffle, mais elle avait mal à chaque inspiration comme lorsque l'on a pris froid.

"Entends-moi..."

Ce souffle rauque ne voulait pas quitter son esprit. Lentement, Lys écarta les draps pour poser le pied sur le sol. Tremblante, elle se redressa. Fort heureusement, Raw n'était pas là ce soir, il aurait trouvé le moyen de profiter de la situation pour essayer, encore, de lui soutirer des informations sur ce qu'il cherchait.
"Jamais" pensa t-elle à haute vois, "jamais je ne cèderai..." et pourtant,  dans le miroir, ce visage reflétait encore sa faiblesse. Elle avait déjà fait des cauchemars, mais jamais encore elle n'avait fait ce rêve. 

"Entends-moi, je suis là... viens à moi... ♪"

Ce chant, ce murmure, il l'obsède alors qu'elle fait tout pour ne pas l'entendre, pour le rejeter. Mais quelque chose a changé, elle le sent.
Assomée par ces sensations, elle pousse la porte de sa chambre et s'aventure dans le couloir à pas feutrés jusque dans le hall. Avec difficulté, elle parvient à pousser la lourde porte pour sortir dans le jardin. Le ciel de nuit se teint de violet et de rose, l'aube approche. Il fait encore frais, la rosée du matin baigne les rosiers. Lys fit un pas en avant, chancelante, puis un deuxième. Le banc près de la haie parait bien loin.

Sa vue se trouble, se double, elle voit la pelouse mais il lui semble voir cette brume et entendre au loin l'écho de ce murmure perdu dans l'oubli. Alors qu'elle est à mi-chemin, elle lève les yeux, entendant un crissement dans l'herbe. Face à elle, l'homme aux roses vêtu de blanc, trempé par la pluie, la fixe le regard embrasé. Il est rouge, il transpire, lui transpirer ? Aurait-il couru ?
il fait un pas dans sa direction. Comme si une question lui brûlait les lèvres mais qu'il n'ose croire, qu'il n'ose espérer, qu'il n'ose même penser à ce qui pourtant le hante.

Lys resserre un peu plus le col de sa longue chemise de nuit. Les deux hyurs se fixent, et comprennent qu'ils ont tous les deux senti ce qui venait de s'éveiller, bien qu'un seul des deux comprenne réellement de quoi il s'agit. L'autre... y trouvera sans doute, peut-être, un espoir. Un espoir dangereux.

Le "poc" de la canne de cristal les fait sursauter. Derrière Lys, à la porte du pavillon, l'homme de cristal attend un sourire aux lèvres.

"Alors ça y est, elle s'est enfin réveillée."


 

_________________



Dernière édition par Lerith le Jeu 11 Aoû - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Jeu 11 Aoû - 9:43



La nuit a été particulièrement agitée au Pavillon Ravenswood, et pour tout le monde cette nuit là. Une ambiance étrange suite à une discussion parfois houleuse entre les différents protagonistes.

Sous le regard et surtout les oreilles d'Emiri, d'étranges secrets semblent avoir refait surface. Des secrets qui, selon elle, sont directement liés à la directrice. Spéculation où perspicacité ? Après ce qu'elle a entendu, ce chant murmuré venu d'ailleurs et cette brume à ses pieds en pleine bibliothèque, il y a de quoi douter.
Alors que Calypse, en proie à ses doutes pour la seconde fois, a tenté de lui expliquer ce qu'il savait, ce qu'il croyait autrefois savoir, et ce qui lui hante encore l'esprit à raison, Oscar avait préféré s'éclipser ; sans doute plus touché que les autres. La symbiose le touche encore, et ses yeux ont vu. Un dangereux espoir, il se sent posé sur le fil rouge. Esquivé pour la nuit, il s'en fut cueillir nombre de roses, noyé dans son vice pour tenter d'oublier. La pluie l'avait déjà perdu dans ses rêves d'un passé pas si lointain, mais ce n'était rien à côté de ce cœur, cruel, qui avait répondu à cette voix.

Est-ce seulement possible ? Est-elle encore en ce monde, quelque part ? Ou est-ce seulement une illusion de plus ?

La seule personne qui pourrait lui répondre, leur répondre à tous, est désormais alitée, épuisée et perdue dans ses sombres pensées. Le son de la canne de cristal accompagne les pas de l'homme qui tourne en rond dans la chambre. Au fond de lui, il sent vibrer l'excitation de la rencontre, l’appréhension qu'il ne montre pas, et l'agacement de savoir que d'autres vont une fois encore se mêler de ses plans, ou bien le servir, selon leur choix. Dans les deux cas, il ne pourra pas les empêcher de mettre leur nez là-dedans.

Lys ne parlera pas, pas à lui, peste de femme. Très bien, que la chasse commence. Voyons quels pions vont se joindre à la partie cette fois.
 


Dessin trouvé par Oscar dans le livre:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Ven 12 Aoû - 7:23

Il y a eu nombre de rêves la nuit dernière.

Certains ont rêvé de leurs proches, de leur passé, de leurs souvenirs les plus heureux et les plus tristes à la fois.
Certains ont rêvé de leurs pertes, à la fois douloureuses mais qui sont aussi un soulagement.
Certains ont rêvé de leurs plus noirs secrets, ceux qu'ils ne veulent s'avouer mais qui leur apportent malgré tout une forme de satisfaction.

Cette nuit-là, à l'institut, peut-être que nombre de résidents au sommeil agité, se sont éveillés en pleine nuit et se sont croisés dans le couloir, allant chercher de l'eau pour tenter de se recoucher par la suite.

Cette nuit fut bien étrange.

Cette nuit, seuls deux hommes n'ont pas rêvé. Deux hommes qui sentent son pouvoir mais n'en sont plus affecté, car une seule d'entre elles les affectent. Ces deux-là savent...
L'un reste pensif sur son balcon, à regarder l'horizon. L'autre, garde les yeux fermés mais quelque chose brûle en lui depuis quelques heures.

Pour tous, il faudra des réponses.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Ven 12 Aoû - 15:39

Les épines rouge - partie 1


La plume glissait sur le papier, alors que Lys finissait d'écrire une lettre. Sur le canapé, Oscar jouait avec son pendentif, toujours ce petit tube de verre dans lequel une rose rouge captivait son regard. Son attitude était, comme à son habitude, désinvolte et il feignait l'indifférence. Mais sa présence même dans cette pièce laissait clairement entendre le contraire pour l'héritière des Calheb.

"Allez-vous rester longtemps ainsi à errer dans mon bureau comme un prédateur à l'affût ?
- Tant que je n'aurais pas ce que vous savez que je veux savoir et que je sais que vous ne voulez pas que je sache, mais que vous savez que je veux savoir malgré tout, que vous le vouliez ou non."


Lys soupira. Il était têtu, nonchalant, arrogant, joueur, mais têtu. Il s'était levé et lui faisait face de tout son orgueil démesuré.

"Cessez vos palabres Oscar, c'est inutile.
- Quoi, vous avez peur que j'en parle à Ravast ? Que voulez-vous qu'il me fasse de plus ?"


La ton était un peu plus sec, cassant, sans doute plus qu'il ne l'aurait voulu. Mais il se reprit bien vite, retrouvant son habituel sourire de circonstances bien préparé pour "le monde extérieur" dont elle faisait elle aussi partie.

"Qu'est ce que cela vous apportera, de toute manière ?"

Sans attendre qu'elle termine sa question, il se pencha sur le bureau, seule barrière entre elle et lui, posant le dessin qu'il avait précieusement gardé.

"Ne me dites pas que vous ignoriez que je le trouverai. Vous avez besoin de moi pour quelque chose et je peux vous l'apporter, je travaille pour vous après tout.
- Oui. Mais cela reste trop vague pour que je prenne le risque."


L'espace d'une seconde, elle cru le voir serrer les dents. Il saisit une chaise et s'assit en face d'elle avant de la fixer, sans rien dire, le menton poser sur les mains. Lys se pencha sur sa lettre. Ils restèrent ainsi encore plusieurs minutes avant qu'elle ne pose son regard sur le dessin, soupire, et reprenne la parole :

"Vous n'en démordrez pas, de toute façon.
- En effet.

Elle posa sa plume et le regarda à son tour. Il avait recommencé à jouer avec son pendentif. C'est là qu'elle pu le voir, de près, ce rouge brillant. Elle posa son regard sur les roses blanches dans le vase, songeant à ce qu'il avait dit en les lui offrant.
- Pourquoi ?
- Qui sait ?"


Il sourit en coin. Lys tiqua. Elle comprit.

"Je ne vous promets rien.
- Je n'ai que faire de promesses.
- Vous en avez pour au moins trois jours.
- Parfait. j'ai besoin d'air.
- Ce peut être dangereux.
- Je viens de vous dire que j'avais besoin d'air."


Son ton était amusé, ou impatient, elle n'aurait su le définir. Après un ultime soupir, elle griffonna quelques notes sur le dos du dessin et le lui tendit.

"Allez-y."

En fait, elle n'avait pas eu le temps de prononcer ces mots qu'il était déjà partit. L'homme aux roses poussa la porte de l'institut. Il plaça sur son visage le masque blanc de Raven, qu'il avait teint de rouge, et sa silhouette s'effaça dans la pénombre du sous-bois. il disparut, solitaire sans dire à personne où il allait.
Pas certain qu'il le sache lui-même. Il avait simplement hâte d'y être.
 

HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Sam 13 Aoû - 16:51

Les épines rouge - partie 2


Il reboutonna sa chemise avant de fermer la porte. Une simple rose posée sur l'oreiller signa son départ, comme bien souvent. Chanceux, comme il aimait à le dire, un homme chanceux. Il avait fini par trouver lieu où passer la nuit et la xaela fut fort plaisante. Il en sourit en posant le pied sur la route du Mor Dhona. Peut-être passerait-il par ce même chemin au retour.
Son regard croisa un rosier près du chemin, un des derniers avant la désolation. Il sourit, touchant les pétales rouges. Que dirait-elle ? Elle rirait, probablement. Mais son sourire amusé se perdit un instant dans quelques souvenirs. Il fronça les sourcils et délaissa la fleur dont les pétales commençaient de toute façon à flétrir. Tristesse, imperfection, inutilité. Les roses ne sont que des roses, la sienne s'en est allée.

Ou peut être pas. il avance, progresse sur le chemin, tournant et retournant dans son esprits les derniers évènements. L'apparition, la sensation, ce chant venu du fond du précipice dans le Thanalan que lui seul avait entendu. Était-ce seulement son imaginaire ? Voyait-il malgré lui une entrave à ses frasques ? Non, elle-même s'en serait amusée se sachant perdue.
Pouvait-il la retrouver ? Croire, parait difficile. S'il y croit mais que cette flamme est éteinte, qu'adviendra t-il de son esprit déjà torturé par des changements trop rapides. Mais s'il n'y croyait pas, il raterait peut être une chance...
Le lac de Pleurargent apparait au loin. Les souvenirs remontent.

"Le jour où vous me désirerez plus que tout autre chose..."

Un doute ? Il s'arrête. Il hésite. Il a déjà trop perdu.

"Il y a bien des roses à cueillir en ce monde..."

Un regard en arrière. Il a toujours été un salaud, un menteur, et il s'en porte très bien. Il a connu l'amour, il a aimé, désiré, changé, et tout lui a été pris. Que doit-il encore à ce monde. Il serait si aisé de faire demi tour, de cueillir cette xaela une fois encore, puis de rentrer, poursuivre ainsi. Vivre comme il a toujours vécu.

"... Mais il n'y a qu'une seule Raven."

Il a trop rusé afin d'obtenir cette piste, pour s'arrêter là. Ne serait-ce que par orgueil il ira au bout. Du moins, c'est ce qu'il se dit.
Son pas se fait plus rapide, peut-être plus pressé. Autant en finir, advienne que pourra.
Croire, peut être une fois. Après tout, elle l'a cru autrefois, lui le menteur. Le gout du risque, risquer de croire, se tromper, et désespérer. Elle ne s'était pas trompé, il n'avait pas menti, peut-être que cette fois, il pouvait... ne pas se tromper.

"Seule Azeyma sait ce qui est juste."

Mais il serait tellement injuste que lui, l'enfoiré, obtienne l'objet de son désir. Ce qu'il désire plus que toute autre chose.




Elle est là où on le lui a indiqué, plus bas sur la route. Sur un flanc de montagne, qui donne sur le lac de Pleurargent assez loin en contrebas. Entourée d'un épais buisson de ronces rouges, la tombe d'une femme. Le nom est bien celui indiqué sur le dos du dessin: "Agatha".  Sur la stèle le visage est gravé, identique. C'est donc ici.
Il se redresse, et cherche alentours une présence humaine. il y a un hameau non loin, et un homme qui éteint les lanternes sur le chemin. Il se lève et attend, l'humanité curieuse viendra à lui sans qu'il ai à parler.

"Vous êtes un voyageur ?
- On m'a parlé de cet endroit. Qui est-ce ?
L'homme le regarde.
- On l'appelle "miss Agatha", l'est morte ici y a quelques siècles. Elle avait pas d'famille mais on l'aimait bien au village y parait. Elle chantait bien. Quand l'est morte, les anciens l'ont enterrée là au milieu des fleurs. M'enfin... y a pu trop d'fleurs maintenant...
- Elle était sublime.
- Vous trouvez ?"


L'homme poursuit son chemin, indiquant à Oscar le village s'il a besoin d'une auberge. L'homme en blanc reste là, debout devant la stèle, et l'observe. Pourquoi l'a t-on envoyé ici ? Il approche sa main de la pierre. Il l'arrête, craignant de se blesser sur les épines rougeâtres.
Le rouge le poursuit, décidément.  Que faire ? Saigner n'est pas dans ses habitudes. Et il supporte encore moins la vue du sang désormais. 
Du sang... oui, on dirait que ces ronces ont des plaies dont le sang a coagulé. D'abord écœuré, il a un mouvement de recul. Il regarde par dessus son épaule l'homme continuer son chemin comme si de rien était.
Oscar prend une profonde inspiration avant de tendre la main à nouveau. Il écarte les ronces, qui laissent quelques tâches brunes sur son gant, et découvre un peu plus la stèle pour laisser apparaître l'emplacement d'un objet qui devait s'y trouver incrusté. Il reconnait simplement les deux ailes qui ressortent d'un bijou orné long comme un bâton ou une silhouette, il ne saurait dire. En lieu et place le creux, mais le trésor n'y est plus. En revanche, une inscription.

"Un corps peut mourir, mais la beauté est éternelle tant qu'on s'en souvient."

Il sourit. Décidément, qu'il aurait aimé la connaître. Il l'avait déjà dit lors de ses premières incursions au Manoir Ravenswood avant sa destruction.
Un pic de douleur lui fait fermer un œil. Il s'aperçoit qu'une épine a traversé le gant. Il grimace et se relève, saleté d'épines. Il cherche des yeux le village et le veilleur... mais rien. Il ne voit même plus le lac au loin, seulement la brume et les ronces.

"Qu'est ce que...?
- c'est mon sang, idiot."


Une femme est apparue près du tombeau de ronces. Son cœur manque un battement, ce visage est le sien, mais ce n'est pas elle. Il se calme, et retrouve son sourire.

"Banshee, n'est ce pas ?
- Agatha. Banshee n'a plus existé dès l'instant où je fut condamnée à vivre chez les hommes.
-Vous avez été vaincue.
- Je l'ai vaincue ! Le sorcier... Il  rirait sur ma tombe s'il la découvrait. Mais toi, tu n'es pas venu pour mon âme. Je suis de toutes les façons coincée ici. C'est pour une autre que tu es venu.
Croire, ou ne pas croire...
- Qu'est ce qui vous retient en ce monde ?

Elle pointe l'emplacement vide.
- Je ne voulais pas mourir, mais mes enfants m'ont volé croyant pouvoir être libre. Ils se sont condamnés avec moi.
- Vous voulez dire que tous vos descendants décédés sont condamnés à errer en ce monde ? Un peu fort vous ne croyez pas ?

Humour, sourire, charme. Mais la tension monte. Croire, ne pas croire ? Elle éclate de rire, un rire presque mauvais. Croire, désespoir ?
- Seuls ceux qui ont ce que tu as dans ton sang mon garçon, dans ton ether. Tu sais de quoi je parle.
Croire. Il croit.
- La symbiose...?
- Rien d'autre ne te ferait réagir à mon sang."


Elle pointe du doigt les épines rouges. Son image s'efface, la piqure était légère. Ainsi, le sang de Banshee permet de...
Oscar secoue la tête. La brume n'est plus, le veilleur est déjà repassé dans l'autre sens et s'en retourne vers sa maison. Sans perdre de temps, il déchire un pan de son manteau et arrache quelques branches de ronces qu'il emballe. Les illusions suffisent à ne rien laisser paraître.
La question se pose encore. Croire, ou ne pas croire, une dernière fois ? Il ferme les yeux, et inspire profondément l'air de la montagne.


"Je suis le roi des menteurs.
- Je sais. Je prends le risque."



"Je prends le risque."
Son voyage n'est pas encore terminé. Il sait où se rendre, le temps de prendre un peu de repos, il a horreur de suer si ce n'est pour de bonnes raisons.
Une jeune femme vient de quitter son jardin. Il sourit et se dirige vers elle, se disant qu'elle rirait si elle le voyait. Il referme son manteau par dessus son pendentif.

Croire ou ne pas croire. Il a décidé de croire, il a appris le gout du risque.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Sam 13 Aoû - 23:05



Les épines rouges - Partie 3


Rien n'a bougé, tout est là. Ce tapis de roses rouges qui borde la rive de l'oasis sur deux ou trois yalms. Oscar s'y assoit, c'est plus difficile qu'il ne le pensait. Il ne sait pas trop où regarder.

Il soupire. C'est ici que tout a vraiment commencé. Pas le jeu, pas ses sentiments, pas leurs aventures. Non, c'est ici que sa quête a pris un nouveau tournant, et qu'elle y était en partie pour quelque chose. Une redécouverte, un début, et une fin, du moins ce qu'il avait pensé jusque là.
Le moment de vérité, il hésite. Il déballe les ronces rouges, pose le paquet face à lui. Le tissus est tâché de rouge, un rouge sale, un rouge sang. Il a retiré ses gants cette fois ; de toute façon personne n'est là pour voir ses mains telles qu'elles sont vraiment.
Pendant de longues minutes, il regarde ces épines rouge sans bouger.



"Kyou umareta... ♪"

C'est à peine perceptible. Le ciel se couvre, il entend l'orage. Les premières gouttes de pluie tombent. Il commence déjà à avoir du mal à bouger, il la vois, il revoit tout, tout de cette nuit là. La pluie était si parfaite, tout était si parfait...
Le chant se fait plus lointain, mais il le ressent. Pourtant il hésite. Il pourrait laisser ses propres illusions l'emmener cette fois encore, céder à son propre pouvoir. Revivre encore et encore... ou alors, vivre.
Sa main se plaque sur les épines, il saigne.
La brume se lève, autour de la pluie.
Le chant est plus fort.
Est-ce une illusion ? Non, ce n'est pas le passé, est-ce sa création ?
Elle est là.

"Oscar...?"

Qui lui dit que ce n'est pas une illusion, que la pluie n'a pas provoqué ce miroir de son plus cher désir ? Il serait si cruel envers lui-même ? Ce serait bien son genre.
Son premier réflexe est succomber à l'illusion, trop belle, trop parfaite, trop tentante. Il s'apprête à revivre ces instants, revivre le passé, retrouver ces sensations, ressentir cette électricité dans tout le corps. Mais au moment de saisir sa taille, sa main passe a travers, il ne touche que le vide, qu'une image. Non, ses illusions sont parfaites, elles ne sont pas que fumée sans saveur, elles sont de l'art. Pourquoi ?

"Pourquoi ...?
- Tu es mort ...?
- Tu est une illusion ?
- Si c'est le cas, tes pouvoirs ont encore grandi pour que tu m'aies offert une conscience.
- Mes illusions m'obéissent, je ne peux pas te toucher.

Elle sourit en coin.
- Tu le voudrais ?
- Je voulais depuis le premier jour, la première heure."

Ses yeux brûlent, entre rage et retenue. Il regarde autour de lui.

"C'est comme au Mor Dhona. Tu serais retenue ici à cause de la symbiose. Je suppose que c'est ce qui avait retenu Mélanie.
- ... Tu as l'air d'y croire.
- Qui sait ?"


Il sourit, son sourire charmeur. Faute de la toucher, il ne peut s'empêcher de jouer, encore. Il s’assoit sans la quitter des yeux, elle fait de même. L'idée folle qui se présente à son esprit serait presque tentante, rester ici pour toujours, avec pour seul drogue ces épines rouges.
"Ce serait bien tentant...
- Je ne sais pas à quoi tu penses mais je n'ai pas confiance.
- Tu aurais raison. Mais je suis un vilain papillon.
- Sors-moi d'ici.
- Pourquoi serais-je ici sinon ?
- Parce qu'aucune de tes roses ne vaut ta femme ?"


Il ne put retenir un rire. A la fois méfiant, comblé et anxieux. Il finit par tout lui raconter. Ses trois mois d'errances, la pluie, le sang, les femmes, le besoin, la musique, l'institut, Ravast, la miqo'te, Emiri, Tsuki, Lys, Calypse, les domiens, la vision ,la xaela, les épines rouges...
"Il faut que tu les donne à Ravast.
- ... Non mais tu es folle ?"


 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Dim 14 Aoû - 21:38

Les épines rouge - partie 4


"Non mais tu es folle."

Ils s'étaient tous les deux couchés, sur le côté, l'un en face de l'autre leurs corps à moitié repliés dessinaient un cercle. Ils se fixaient, le visage face à face en sens inversé, les mains posées les unes "dans" les autres ils ne pouvaient qu'imaginer le contact.

"Je suis sérieuse. Ce que tu as trouvé lui sera utile.
- Je n'ai pas envie de lui être utile.
- Tu ne te rends pas compte de ce que tu as trouvé."


Elle dirigea ses iris vers le tas d'épines, près de la tête d'Oscar, avant de poursuivre.

"Il m'a envoyé à Doma, parce qu'il cherchait ce qui n'est plus sur la tombe d'Agatha. Il pensait que la grue l'avait peut-être, mais d'autres l'ont emporté avant que j'arrive. Il en a de nouveau perdu la trace.
- Qu'est ce que c'est, exactement ?
- l'Agathe Link. Je ne sais pas très bien ce que c'est, mais c'est un peu comme... la symbiose mais sous forme physique, la source même du pouvoir de Banshee.
- Et ce pouvoir... est semblable à celui de la symbiose, mais plus fort ?"


Il se mordit la lèvre. Au delà de ce qu'il vivait en cet instant précis, le souvenir grisant des effets de la symbiose sur ses illusions le fit frémir. Et s'il pouvait toucher à cet objet, rien qu'une fois, une toute petite fois, il pourrait... oui, il pourrait certainement...

"Et Ravast le cherche... il sait comment l'utiliser ?
- Je crois. C'est dans les archives qu'il ne montre à personne, celles de Ravast premier du nom. Ou celui qu'on appelle "le sorcier".
- Que sais-tu là-dessus ?
- Qu'il l'a volé à Banshee, et l'a utilisé pour avoir la vie sauve quand elle l'a vaincu. Elle l'a repris et il en a profité pour l'affaiblir à tel point qu'elle est restée coincée sous forme mortelle. Elle a fui, et tous les Ravast l'ont pourchassée, elle et sa descendance.
- Sacrés chasseurs de démons..."

Il sourit. Aider Ravast le l'enchante guère, mais c'est une piste. Si seulement il pouvait utiliser l'Agathe Link, rien qu'une fois...
Son regard se pose sur la main qui travers la sienne, et dont l'image commence à s'effacer. Il serait bien tenté de se piquer une fois encore, mais s'il recommence il ne s'arrêtera plus.

" J'ai besoin d'être sûr, Raven.
- Sûr de quoi ?
- De ne pas rêver, que ce n'est pas une de mes illusions, encore...
- Encore ...?"


Elle sourit en coin, presque fière, égoïstement, de le hanter, de lui être si précieuse, si indispensable. Non, elle n'a rien de romantique, elle ne verse pas de larme en le fixant. Il n'a pas besoin de sentimentalisme, ils savent tous les deux ce qu'il en est.
Quand elle commence à chanter, il reconnait sa voix si imparfaite, son chant tout juste correct, son talent discutable, mais cette telle beauté dans son être, qu'il en frissonne. Sa beauté à lui, la sienne, celle qui lui appartient. Celle qu'il ne peut reproduire dans ses illusions.
Le chant se poursuit au fur et à mesure que l'image s'efface. Il la fixe jusqu'au dernier instant, ses doutes s'envolent peu à peu. C'est elle.

Il ferme les yeux et s'endort. Il n'a pas dormi ainsi depuis longtemps.
Elle reste allongée près de lui, sans le voir et sans qu'il la voit. Son chant disparait lentement dans l'air bien après son image, et bien après qu'il se soit endormi.

Un seul mot hante leur esprit : "toi".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Lun 15 Aoû - 16:11

Les épines rouge - partie 5


Quand il ouvre les yeux, il se sent reposé. Les roses sont toujours là. Il se redresse, rajuste le col de sa chemise, et sursaute en s'apercevant que son pendentif n'est plus là. Sa nuque se tend si brusquement qu'il grogne de douleur en même temps qu'il bloque sa respiration. Il cherche partout en balayant le carré rouge du regard, jusqu'à ce qu'un rayon de soleil se reflète sur le verre. Là où elle se trouvait allongée, lorsqu'il la voyait encore, il retrouve son précieux bijou si mal fait mais si précieux. A l'intérieur, la petite rose rouge brille toujours aussi fort. Il lui semble même voir une petite lueur rouge se mouvoir entre la résine et le verre, par certains moments. Il sourit.

En accord avec lui-même, il ne montre pas son anxiété. Il n'est pas certain de réussir et pourtant il le faut. Il n'a pas oublié sa promesse, pas celle d'hier soir, celle qu'il a fait il y a des mois, celle qu'il croyait ne plus pouvoir tenir.
Il n'a pas encore besoin d'aide, enfin, pas directe. Il emballe ses épines avec précaution, riant tout bas quand l'idée de "drogue" traverse son esprit. Il n'est pas faible à ce point, par contre, la tentation, c'est son domaine. Un dernier regard et il quitte les lieux. Il y reviendra, quand elle sera de retour.

Mais pour l'heure, il a absolument besoin de voir une autre femme. La seule en qui il ai confiance, à qui il ne ment pas, et qui soit encore tangible. D'un pas plus léger, décidé et presque excité par ce défi qui l'attend, il prend le chemin de la Lavandière.
Il faut qu'il aille voir Loer.


Au Pavillon Ravenswood, les jours ont passé sans que l'absence d'Oscar ne se fasse sentir, ou presque. Les nouvelles équipes, les nouvelles missions, les nouvelles têtes... beaucoup de choses à gérer.
Et pourtant, le sommeil de tout ce beau monde s'en trouve agité, les nuits ne sont pas tranquille. On se réveille plusieurs fois, mauvais rêves, soif, pensées préoccupantes. On se demande à quoi cela peut être dû, sans doute l'anxiété. Les temps sont dur...

La directrice passe ses journées à travailler, puis à répéter. Certains objets personnels du quotidien semblent avoir disparu.



HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Mar 16 Aoû - 14:38

Il y a des rumeurs, des murmures, sur une jeune femme que l'on entendrait chanter dans le bois de Sombrelinceuil, pas si loin de la Lavandière, près d'un tombeau ancien.
Heureusement, personne n'a disparu, mais plusieurs personnes l'ayant entendu affirment avoir subit une "absence" de plusieurs minutes, voir plus d'une heure.
Si près d'ici... il serait peut-être bon d'aller jeter un œil ?

HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   Mer 17 Aoû - 11:22


-Le Tombeau des Notes-



Dans la forêt, ils ont trouvé quelque chose, quelque chose de dangereux, quelque chose de vivant, et animé par la haine.
Ils ont trouvé du mystère, des secrets enfouis, un visage connu. Certains y ont trouvé des questions, des études à pousser, des réponses à obtenir. Certains y ont trouvé un ennemi. Certains y ont trouvé l'espoir.

Mais ils ont tout senti le danger qui s'avance. "Mes sœurs vengerons notre sort, humains répugnants." Quoi qu'il arrive... ils sont désormais tous concernés. Ils le savaient en partant, d'autres viendront, et cette fois pour eux.
Que les a t-il pris de venir dans la forêt cette nuit là, poussés par la curiosité ? trop tard pour faire demi-tour à présent.

Mais quelle est cette voix qui peut faire tant de mal, et les renforcer à la fois ?
Quel est ce duel qu'on leur a montré ?
Quel était le but de cette créature qui les a ensorcelé ?

Quels autres secrets cache le tombeau des notes ?

 



HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Trame] La Voix de Banshee   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Trame] La Voix de Banshee
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nom des voix TTS
» lapinou sans voix
» La voix du Nabaztag
» Voix masculine?
» changer l'histoire avec notre voix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Enquêtes-
Sauter vers: