AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yselia Allende

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   Mar 13 Sep - 4:09

"Yselia Allende" figure sur la liste

(*confirme sa participation déjà faite*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lerith
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   Dim 18 Sep - 10:37


Rapport N°1 : Kakita Tsuki


Nous sommes arrivés sur l'île en fin d'après-midi. Depuis la plage, aucune trace visible d'une quelconque créature ou des précédentes équipes de recherches. Yselia-sama a proposé de chercher un lieu de "civilisation" pour poser le campement, puisque l'île avait déjà été habitée. J'ai approuvé, ajoutant que nous ferions bien de chercher depuis la plage, un chemin récent dans la brousse qui n'aurait pu être taillé que par les équipes d'exploration. Nous pourrions ainsi réduire le champ de recherche tout en arrivant plus rapidement à un lieu sécurisé pour notre campement, puisqu'ils avaient forcément déjà fait de même pour le leur.
Je crois malheureusement qu'Yselia-san n'a pas compris que je ne faisais qu'appuyer ses propos et pensé que je proposais tout autre chose.
Beara-sama a alors proposé de chercher un point en hauteur, afin d'avoir une vue d'ensemble de l'île. Excepté le volcan, je n'ai vu que des falaises un peu plus bas sur la plage, qui surplombaient la jungle. Nous nous y sommes rendus et y avons établi notre campement puisque Yuuka-hime était fatiguée. De ce promontoire, nous avons vu deux villages dont l'un près de structures en bois dans la roche, semblable à l'entrée d'une mine. Nous avons convenu que passé la nuit, nous nous rendrions là-bas en premier.

Rien de notable pendant la nuit, l'île nous semblait alors tout à faire normale.

Le lendemain, sur la route du village, nous avons affronté une sorte de coeurl noir entièrement recouvert d'une sombre matière corrompue et sa salive était corrosive si j'en juge par ce que j'ai vu des blessures légères de Nesuta-san. Yuuka-hime l'a rapidement soigné. Le plus étrange, c'était que partout où l'animal avait posé les pattes, la nature s'était décomposé, morte, derrière lui.
Au village, comme nous nous y attendions, il n'y avait personne. Nous avons découvert dans la grande maison commune, des documents étranges. Des plans autour d'un cristal, et un pentacle avec des annotations sur le moyen de libérer ce qu'il y avait à l'intérieur. Rien de bon, Yselia-san l'a certifié. Nesuta-san, lui, a retrouvé les annales du village qui décrivait leurs intentions hostiles envers l'autre village que nous avions aperçu la veille.
Pendant ce temps, Yuuka-hime et Beara-sama ont découvert, dans une sorte de chapelle de fortune, un cristal de terre corrompu. Nous avons commencé à nous sentir mal et c'est là que j'ai vu, je ne sais comment, des fils d'ether qui partaient du cristal, rampaient sur les murs, le sol, par les fenêtres et la porte et nous enveloppaient, pénétraient en nous à travers les pores de la peau et corrompaient notre ether.
Aussitôt, j'ai pressenti le danger, ce qui avait tué les habitants, les équipes d'exploration et corrompaient toute la faune petit à petit. Ce cristal allait nous dévorer, comme eux. Il fallait agir rapidement mais sans précipitation. J'ai tenté un premier rituel de purification pour le ralentir, en vain. Je me suis alors tournée vers les autres.

Yselia-san a encore pensé que nous étions tendus. Après l'avoir rassurée sur ce point et échangé sur ce qu'il fallait faire, nous en sommes venu à la conclusion qu'il n'y avait pas de "créature" sur cette île, si ce n'est toutes celles que le cristal avait corrompu. Il fallait le neutraliser. Yselia-san a proposé un rituel de purification et Yuuka-hime s'est portée volontaire.
Sitôt qu'elle eu commencé, nous avons entendu les hurlements de tous les animaux atteint par le cristal. J'ai pensé que ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils n'arrivent pour tenter de l'interrompre. En fait, c'est un élémentaire de terre qui est sortit du sol, il était juste sous le village. J'ai tenté de le ralentir mais j'ai été frappée de plein fouet et envoyé contre la paroi rocheuse. Blessée, je n'ai pu aider l'équipe sur le reste du combat. Ils ont heureusement gagné et Yuuka-hime a terminé le rituel.

Beara-sama m'a soigné grâce à sa magie. Il a pu réparer mes os cassés mais j'étais trop faible pour continuer. Je crois qu'Yselia-san est allée à l'autre village pour avoir plus de réponses. A Mon retour je suis allée à l'infirmerie pour recevoir mes instructions et des soins supplémentaires.


L'équipe a été efficace et polyvalente. Malgré un léger problème d'écoute et de compréhension, qui vient peut-être de ma mauvaise maîtrise des rapport sociaux éorzéens, le bilan est optimal. La menace a été neutralisée et les documents trouvés sur place ont été rapportés à l'institut pour les archives.

Tsuki Kakita
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Nestua

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   Dim 18 Sep - 12:18


Rapport N°2 : Kamui Nesuta

Nous sommes arrivés sur l'île sans incident en fin d'après-midi sur la plage déserte. La première action aura été de chercher une quelconque trace de civilisation sur l'île sous la proposition d'Yselia, personne ne s'y était opposé. Tsuki-san proposa de commencer par chercher un point en hauteur, ce qu'elle trouva presque instantanément. Je donnas également des fusées éclairantes aux membres de l'équipe si par je ne sais quel malheur nous nous retrouvions séparés, les communications étant H.S., c'est ce qu'il y a de plus prudent à faire. Je n'en avais pas pour moi, mais mon arme n'est pas très discrète en même temps, ça compense. Cela nous pris une bonne heure pour atteindre les falaises visibles plus loin, et nous priment le reste de notre temps de soleil à monter le camp. Nous avons également remarqué la présences de ce qui semblait être deux villages dans la jungle, dont un qui semblait être un village de mineur. Nous avons décider de passer la nuit avant de nous y rendre.

Le lendemain, je me réveilla à peu près en même temps qu'Hikari-san pour aller récupérer les charges explosives que j'avais placés près du camp pour sécuriser la zone. Un petit déjeuner rapide, et nous avons pris la route pour la jungle sous une légère pluie. Sur la route, nous avons été attaqué par un coeurl noir visiblement corrompu près de la rivière. J'ai bien réussis à le toucher d'une balle de plomb, mais il semblait assez indifférent et a violemment bondit sur moi pour planter ses crocs dans mon épaule à travers mon armure en évitant sans problème une attaque d'Yselia. Tsuki-san m'a sauvé en tranchant la patte du monstre, et j'ai eu le temps de l'achever en lui envoyant une flambée dans les flancs. Sa salive corrosive a commencée à me ronger le bras, et Kusakari-san n'a pas perdu de temps pour me purifier pendant qu'Yselia analysait cette créature qui faisait fondre la végétation à son contacte.

Nous avons ensuite repris la route jusqu'au village minier. Je m'étais cependant arrêter à son entrer pour reprendre un peu de force (et accessoirement monter la garde) avant de suivre à nouveau le groupe que je gardais à l’œil. Nous nous sommes séparés en deux groupes : Kusakari-san et Hikari-san sont aller fouiller une sorte de chapelle, pendant que le reste fouillait une sorte de salle commune, ou nous avons trouver un parchemin expliquant une sorte de rituel maléfique, ainsi que les annales du village. L'autre groupe avait trouver un cristal rouge corrompu que nous sommes par la suite tous aller voir. Sa présence n'était pas très agréable, car en effet, il essayait de nous ronger de l'intérieur. Et "grâce" à ce que Teppo m'a laisser de son ressenti éthéré, j'ai remarqué que le cristal était liés à plusieurs choses sur cette îles par des genres de files. Le livre que j'ai récupéré expliquait que ce cristal devait protéger le village de leur voisin belliqueux, mais il semblerait que leur rituel sanglant est corrompu le cristal, et que ce dernier est décidé de décimer ou de corrompre toute l'île et tous ceux qui y poserait le pied. Inutile de chercher plus loin pourquoi on a jamais revus les équipe d'exploration.

Sans perdre plus de temps, Kusakari-san a entamé un rituel de purification sur le cristal. Et aussi tôt, l'île entière a hurlée de douleur ; tous les animaux ont criés d'un coup. C'était.... dérangeant... Une fois ces hurlement passé, la terre s'est mise à tremblée et un élémentaire de pierre faisant au moins une tête de plus qu'un Roegadyn est sorti de sol pour nous empêcher de continuer le rituel. Tsuki-san a été assez rapide pour effectuer une attaque de lame trempée à l'eau bénite sur le golem pendant que je lui tirait dessus aux balles d'éther, avant de prendre a son tour un violent coup de bras pour se faire éjecter quelques mètres plus loin. Comprenant la menace de la créature, je lui ai lancé une des charges explosives que j'avais récupéré sur son torse, exposant un large trou à la place qui se reconstituait lentement. C'est finalement Yselia qui a littéralement désintégrer le golem sous un enfer de flamme juste au moment où Kusakari-san en avait fini avec le cristal. La magie noire est décidément stupéfiante... Je me suis précipité sans plus tarder aux cotés de Tsuki-san pour la maintenir consciente, appelant Hikari-san pour lui porter secoure. Heureusement que entre ses mains elle n'était pas en danger.

Je suis allez préparer un endroit pour que Tsuki-san et Kusakari-san puissent se reposer avant de reprendre la route. J'ai passer le reste de notre temps ici a monter la garde en récupérant quelques bricoles pouvant être potentiellement utile d'un point de vue alchimique.
____________________________________________________

Conclusion : Yselia-san s'est montrée être une bonne leadeuse bien qu'un peu trop persuadée que son équipe se précipitait trop, ce qui n'était pas le cas. Kusakari-san a été courageuse de supporter ce voyage et de nous porter secoure. C'est également grâce à elle que notre mission a été un succès, seule elle pouvait purifier le cristal. Bien que discret, Hikari-san a sue porter assistance au bon moment et a également fait des remarques intéressantes et importantes pour notre progression. Et enfin Tsuki-san aussi a été très efficace. Elle a un bon sens de l'observation et a agit vite et au bon moment durant les temps forts du mandat, je tien a rappeler que c'est elle qui m'a sauvé de la gueule du coeurl noir. Je ne ferais aucun commentaire sur ma personne car je juge que ce n'est pas a moi de juger de mes actions.
La mission a été un succès.


- Kamui Nesuta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   Dim 18 Sep - 19:01




Rapport n°3 : Kusakari no Yuuka


Nous avons mis trois soleils et trois nuits pour arriver sur l'île déserte. Le voyage n'avait rencontré aucun désagrément, heureusement pour nous. Lors de notre arrivée sur cette île, tout était calme. Cependant, l'éthérimètre de Kakita-hime réagissait beaucoup trop. Il y avait de l'éther partout et trop à la fois. Notre mission était d'arrêter une créature, d'après le mandat de Vermeille-san. Après discussion, nous voulions reprendre la trace des anciens groupes égarés. Une excellente idée d'Allende-sensei et de Kakita-hime. C'est alors qu'Allende-sensei, nommée cheffe d'équipe avant de partir, a suggéré choisir un emplacement pour camper. Nous étions en plein après-midi mais il fallait que nous connaissons cette île, comme le voulait Beara-sama. Plus on avait une vue sur l'île, plus on s'y faisait une idée. De ce fait, nous sommes partis vers les montagnes. Malheureusement, à cause de mon physique, je me suis vite épuisée et je les ai ralenti plusieurs fois... jusqu'à trouver un bon emplacement en hauteur. Je suis encore une fois désolée de mon état. De là haut, nous avons pu observer deux villages au loin. On s'était dit que ce serait notre première destination. Pendant que Kakita-hime et Kamui-san cherchaient du bois et que Beara-sama et Allende-sensei se sont occupés d'installer les tentes, je suis allée chercher des pierres pour le feu.  Les caisses que nous ont donné les corsaires limséens étaient pleine de nourriture, assez pour tout le monde. Nous avons passé une excellente soirée suite à ça, puis une bonne nuit, sans désagrément non plus.

Au petit matin, Allende-sensei avait suggéré à nouveau d'enlever les tentes et toute trace de notre venue ici en emportant avec nous les tentes et tout ce que l'on pouvait porter. Beara-sama portait mes affaires, je lui en suis reconnaissant pour ça. C'est alors que nous avons traversé la forêt et que j'ai fait de mon mieux pour suivre le rythme du groupe. En plein milieu de la forêt abondante, nous sommes tombés sur un grand coeurl noir aux yeux d'un vert étincelant. Cependant, son visage était défiguré et une étrange bave s'écoulait de ses babines. A chaque fois que cela touchait la faune, cette dernière se décomposait. L'éther qu'émanait le coeurl noir était nocif, il était corrompu. Et malheureusement pour nous, il avait été trop rapide : Kamui-san avait été touché par sa morsure. Son épaule saignait et il semblait souffrir de cette toxine. Grâce à Beara-sama qui peut-être un bon médecin, il a pu être sauvé sur le coup. De mon côté, ne sachant quoi faire, j'ai pu ralentir tout mouvement du coeurl grâce à une dilatation du temps. Cela laissait le temps à mes coéquipiers de l'achever, il n'était plus "lui-même". Ceci dit, même après sa mort, la créature avait fait un carnage : Kamui-san souffrait beaucoup trop malgré tous les soins qu'il avait pu recevoir. C'est alors que sur les conseils de Beara-sama, je me suis mise à le purifier. Son éther devenait impur, il fallait faire quelque chose. Qui sait, il aurait pu finir comme ce coeurl...

Après une heure de marche, nous sommes finalement arrivés au premier village, le plus proche du volcan. Il était désert et il faisait très peur. Il ne m'inspirait pas confiance. Au centre du village, il y avait une mine enterré sous terre. Autour de ce dernier, il y avait différents bâtiments : petits, moyens, grands. Allende-sensei avait suggéré d'aller visiter d'abord les bâtisses avant de faire un tour dans la mine. Elle avait également suggéré de faire deux groupes : je suis allée avec Beara-sama et mes autres coéquipiers sont restés ensemble. De notre côté, nous sommes allés dans un grand bâtiment. Mais à peine les portes ouvertes, nous avons pu ressentir une forte concentration d'éther nocif et corrompus. Un seul cristal résidait à l'intérieur, un cristal rouge. De ce que j'ai pu voir, de fins filaments sortaient de lui et partaient de la maison pour aller vers la forêt, dans toutes les directions. Nous apprendrons plus tard que c'était lui qui provoquait les disparitions. Ce n'était une créature, mais un cristal corrompu qui avalait tout intrus. Nous avons appris par la suite, grâce aux recherches d'Allende-sensei, de Kamui-san et de Kakita-hime, que ce cristal était destiné à servir de rituel. Dans tous les cas, il était à détruire. Cependant, pas détruire comme le ferait un guerrier. Allende-sensei avait suggéré à nouveau une sorte de purification du cristal pour qu'il soit moins corrompu, voire plus du tout. Je me suis portée volontaire pour ce travail, je savais le faire, les kamis pouvaient le faire. C'est alors que je me suis rapprochée de ce cristal avant de procéder à mes incantations pour invoquer la sagesse et la grâce des kamis pour ce pauvre cristal. Je devais rester ainsi pour le purifier mais je savais que mes coéquipiers étaient en train de se combattre. Un golem de terre, d'après leurs dires. Une fois la purification finie, j'étais très épuisée. Faire appel aux dons des kamis me demandaient beaucoup d'effort. Non pas que cela prenait de mon éther, mais j'étais très fatiguée à rester sans bouger tout en influant le cristal d'ondes purifiées. Après cette purification, nous avons tous entendu des hurlements à la mort d'animaux. Ils étaient tous corrompus, nous ne pouvions les aider. Cependant, nous avons réussi cette mission, nous avons vaincu la menace.

Si je devais faire un rapport sur mes coéquipiers, je dirais qu'Allende-sensei est une femme compétente dans son domaine et qu'elle est capable de diriger une équipe, bien qu'elle semble stressée parfois en nous croyant perdus ou tendus. Elle veut que tout se passe bien, je la comprends. J'espère simplement que cela ne déteindra pas sur son excellent travail.
Kakita-hime a un très bon sens d'équipe et une bonne déduction, je l'envie beaucoup. Elle s'est beaucoup occupée de moi lorsque je n'allais pas très bien en me donnant à boire dans son outre d'eau ou encore de prendre mon tour de garde durant la nuit au campement. Je m'occuperai d'elle durant sa convalescence.
Kamui-san est un brillant ingénieur. Grâce à lui, la sécurité était à son comble lors de notre arrêt au campement. Il avait disposé des tas des pièges pour notre sécurité. Je me sens simplement désolée pour son armure, il me semble qu'il va devoir aller vite la réparer.
Et en ce qui concerne Beara-sama, il a été très silencieux, comme à son habitude, mais chaque remarque qu'il faisait était pertinente et faisait avancer la mission. De plus, il a d'excellentes notions en soin. Je sais que je peux lui faire confiance si je ne viens pas à d'autres missions.

Je ne me jugerai pas mais je suis particulièrement honteuse de moi-même pour avoir ralenti plusieurs fois le groupe à cause de ma faiblesse physique. Je m'en excuse.

Kusakari no Yuuka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yselia Allende

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   Lun 19 Sep - 19:06

Citation :
Rapport de mandat, écrite le 18/5a/08



L'équipe était composée de moi-même Yselia Allende, Yuuka Kusakari, Nesuta Kamui et d'Hikari Beara. Avant de partir, l'équipe a suggéré que je sois la meneuse de notre expédition. Et j'ai acceptée. 

Notre contact nous a donné rendez-vous à Limsa Lominsa, où une embarcation nous attendaient. Il fallut trois jours de navigation pour arriver sur l'île mystérieuse.
D'après les informations des marins, c'était un ancien site d'exploitation minière, et notre contact souhaité pouvoir s'y installer pour reprendre ses activités sur l'île. Malheureusement, "quelque chose" s'y trouvait et empêchait toute communication par linkperle ou autre, et pour cause, l'éther sur cette île était fortement perturbée. 
Une fois arrivé, les marins nous ont déposés par chaloupe sur l'île, avec un nécessaire de campement et des vivres, dont la seule boisson n'était autre que du rhum ... 

Une fois sur place, et avec les détails que nous avons obtenus, il me paraissait logique que l'île abrite encore des ruines des anciennes habitations des mineurs travaillant ici, et j'ai décidée de partir à leur recherche. L'équipe a proposé en premier de trouver un point d'observation, et c'est à la suite que nous avons marchés pour gravir une falaise qui surplombait assez la jungle pour voir une bonne partie de l'île. 

J'ai demandé à monsieur Beara de cartographier l'île depuis notre point d'observation, et vu que la nuit allait tomber dans moins d'une heure, nous avons montés notre campement sur ce lieu. J'ai monté les tentes avec monsieur Beara, pendant que Nesuta et Tsuki piégèrent l'accès à notre campement et que Yuuka récupérait de son mal. Le point d'observation nous a permis de repérer un premier village, au pied du volcan qui trônait au centre de l'île au coté d'une rivière, et un second village, plus loin dans la jungle, de l'autre coté. 
Nous nous sommes restaurés avant de nous reposer, en faisant des tours de garde, et bien-sûr, j'ai assumée la première.

A notre réveil, nous avons démontés notre camp pour pouvoir le transporter et nous avons repris notre chemin, en direction du village le plus proche de notre position, celui au pied du volcan et à coté de la rivière. Sur notre chemin, nous avons croisés une étrange créature, qui rôdait déjà proche de nous, comme un réel prédateur, il s'agissait d'une sorte de coeurl, noir et dégageant une aura malsaine. Cette créature nous a attaqué, et c'est là que nous avons découvert qu'il suintait d'une bave verte impure, et d'un liquide noir sur son corps. Nous avons réussit à en venir à bout, au prix d'une blessure pour Kamui, empoisonné par ce liquide vert. Par chance, Kusakari a réussie à agir rapidement, et Kamui fût soigné de toute corruption. Avant de reprendre notre chemin, j'en ai profité pour prendre un échantillon de cette bave verte. Nous avons compris que cette corruption touchait peu à peu chaque êtres vivants présent sur cette île. 

Nous sommes alors arrivés au village, et nous avons entreprit de le visiter en nous séparant. Moi faisant équipe avec Kakita, et l'autre composé de Kamui, Beara et Kusakari. Malgré cela, j'ai quand-même vue l'autre équipe nous suivre comme une seule et j'ai dû râler pour qu'ils aillent fouiller de leur coté. J'ai proposée cela pour gagner du temps, il n'y avait aucun danger apparent, et ce n'était pas hanté, un chef d'équipe est là pour donner des idées, ou trancher en choisissant celles qui sont proposés, si personne n'écoute on y arrivera jamais. 

De notre coté, dans un bâtiment à étage, Kakita a trouvée un parchemin intéressant, représentant un rituel, et Kamui a réussit à mettre la main sur les annales du village. Si tout s'est passé comme je l'ai demandé, vous pourriez trouver ses documents dans le dossier avec les rapports. 

Quant à l'autre équipe, ils ont trouvés dans un bâtiment un cristal rouge, semblant être et sans appel le coeur du problème, alors nous nous sommes rejoint. Il dégageait de l'éther corrompu dans tous les sens par des fils d'éther, à son approche, des démangeaisons commençaient à nous prendre. 
J'ai demandé à Kakita de me donner le parchemin rituel pour l'étudier, et j'ai analysé le cristal de loin. J'en ai déduis qu'il s'agissait d'un cristal de terre, qui a été corrompu par un rituel avec du sang, réalisé sans doute par un idiot du village, qui selon les annales souhaitait créer un artefact apportant la richesse. Nul besoin de préciser ce qu'ils ont réussit à créer, la Richesse a laissé sa place à la Mort.

Kusakari étant capable d'utiliser l'Astromancie pour purifier ce cristal, je lui ai laissée cette tâche, et quand elle commença, un golem de terre corrompu est apparu pour le défendre. Nous avons défendu le bâtiment avec le reste du groupe, Kakita malheureusement a essuyé un coup du golem, et l'a blessée, Kamui parvînt à lui envoyer un explosif, qui forma un trou dans son corps, et de mon coté j'ai usée d'un puissant sort pour l'exterminer totalement. Fort heureusement, Kusakari a réussie à purifier le cristal à cet instant, sans quoi le golem aurait finit par se reformer. 

Nous avons décidés de nous reposer au village une journée, prendre soin des blessés, récupérer des forces pour ensuite reprendre notre route vers le navire. Les communications ont été rétablies. 

Pendant une ultime promenade sur l'île, j'ai découvert un corps corrompu, semblant être celui d'un membre d'une équipe d'expédition envoyé avant nous.. Fort est à conclure qu'ils ont périt des suites de cette infamie, tous. 


Conclusion : Bonne équipe capable de travailler ensemble, mais certains devraient apprendre à ne pas trop discuter les décisions, pour le bien de la cohésion de groupe, sinon aucun intérêt de désigner un meneur.
Agent Yselia Allende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valahad

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 25
Localisation : Le sud !!! Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   Mar 20 Sep - 15:44

Citation :
Rapport d'Hikari Beara concernant le mandat Ernest :

Résumé des faits :

- Nous avons été contacté pour supprimer une menace sur une île redécouverte.
- Le mandat nous a véhiculé par navire sur cette île au terme de trois jours de voyage sans encombre.
- Une fois sur l'île nous avons décidé de l'explorer pour pouvoir visualiser le terrain sur lequel nous devions intervenir en nous postant en hauteur.
- Nous avons campé dans sur une falaise aisément défendable avec une vue nous permettant d'observer toute l'île et de décider de la marche à suivre.
- Nous nous sommes rendu vers l'un des deux villages. Le plus proche de nous situé à flanc de volcan.
- Durant notre marche nous avons été attaqué par un coeurl noir corrompu. Plus de peur que de mal, les compétences de chacun ont pu le mettre hors d'état de nuire sans grand mal.
- Arrivé au village nous avons exploré ce dernier et découvert un cristal de terre corrompu. Ce dernier l'a été suite à un rituel impie du village dans le but d'exterminer l'autre. Le rituel a mal été réalisé et il est devenu simplement incontrôlable.
- Mademoiselle Kusakari a réussi à purifier le cristal pendant que le reste du groupe la protégeait. Encore une fois, aucune perte est a déplorer et la menace a été éliminée.


Concernant le groupe :

- Groupe équilibré et plutôt bien assorti.
- Léger manque de force de frappe physique capable de tenir la première ligne.
- Maintenir ce groupe pour des mandats à venir. La pratique forgera l'habitude et permettra une amélioration des compétences collectives et individuelles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[L'île mystérieuse de l'oncle Ernest !]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» sphère mystérieuse
» Question de débutant
» L'ILE MYSTERIEUSE : test de scénarisation N° 3
» [Culture] Réapparition mystérieuse du site officiel Bionicle
» Mystérieuse disparition de Tissot …

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Enquêtes-
Sauter vers: