AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wilhelmina Dragonbane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Wilhelmina Dragonbane   Ven 2 Sep - 15:51



Nom complet : Wilhelmina Freya Dragonbane
Surnom : 'Mina ou Wil'
Âge : 23 ans
Race : Hyur
Ethnie : Hyurgoth
Origine : Gyn Abania, montagnes bordant la Mer de Jade
Allégeance : Clan Dragonbane, équipage de l'Eternal
Résidence : ???
Situation : ???

Elle aime : se battre, traquer et chasser des monstres, rapporter des trophées.
Elle déteste : perdre, se sentir faible, que l'on se moque d'elle.

Ses points forts : sa rage de vaincre, son agressivité au combat, sa minutie lors de ses traques.
Ses points faibles : elle est mauvaise perdante et impatiente, elle se vante beaucoup.

Son arsenal : son arc tribal, ses flèches, quelques poisons et autres liquides tels que de l'acide de sa confection, des pièges, une dague de chasse.
Détails particuliers : elle est couverte de cicatrices plus ou moins grandes de la tête aux pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wilhelmina Dragonbane   Ven 2 Sep - 15:53


Au sud de Gyn Abania et d’Ala Mhigo, dans les montagnes qui bordent la Mer de Jade, au sein même de ces terres sauvages, au creux d’une vallée, se tient le village du clan Dragonbane. Lorsque l’on y regarde de plus près, ce village est uniquement composé … De femmes. Elles s’agitent, elles sont organisées, coordonnées, telle une ruche d’abeilles. L’histoire raconte que cette cohorte de femmes fut créée il y a des millénaires, par trois sœurs, qui, harassées de se faire contrôler par les hommes, décidèrent de fonder leur propre groupe, sans leur aide. Ce ne fut pas une chose simple.

Cependant, de générations en générations, elles parvinrent à créer un modèle solide qui leur fut propre. Les rares mâles qu’elles côtoyaient furent leurs prisonniers de guerre. Les plus robustes, intelligents et rusés d’entre eux leur servaient de géniteurs. Ainsi, dès que l’une des guerrières se savaient enceintes, le mâle était tué. C’est pour cette raison que le clan est composé de femmes de toutes couleurs de peau et de toutes origines. Les autres hommes, les moins futés, étaient utilisés comme servants. Il n’était pas rare qu’ils soient torturés afin de ne pas pouvoir s’enfuir et de ne plus éprouver de désir sexuel pour aucune d’entre elles. Si les femmes du clan Dragonbane accouchaient d’un bébé de sexe masculin, il était mis à mort également, mises à l’écart, voire marginalisées pendant de nombreuses années.
La spécialité du clan, qui n’est pas des moindres, est la chasse et la traque des monstres. Aussi, pendant plus de mille ans, on venait des quatre coins d’Éorzéa pour venir quérir leur aide et leur savoir-faire sur les démons, les spectres et autres monstruosités de ce monde, au risque de se perdre ou de se tuer en voulant chercher leur village dans ce territoire immense. Au sein du clan, chaque femme avait sa spécialité : chasse, magie, soin … Et chacune était à sa place. Dès leur plus jeune âge, on leur confiait une tâche en fonction de leurs prédispositions physiques.

À la tête du groupe se trouve une matriarche. Au moment du décès de celle-ci, on organise un grand tournoi de duels à mort afin de désigner la prochaine cheffe du clan. Une fois que la matriarche est en place, il est strictement interdit de l’assassiner ou de tenter un coup d’état, sans quoi la ou les coupables seraient bannies à jamais. La matriarche est accompagnée d’un conseil, allant de cinq à dix femmes, qui l’aident dans sa lourde tâche.

La matriarche actuelle se nomme Freya Dragonbane.
Elle commença son règne il y a plus de trente ans. Ne possédant qu’une seule fille, elle décida cependant de l’envoyer à l’ouest d’Éorzéa afin d’apporter son aide aux habitants, mais également de compléter le savoir déjà millénaire du clan Dragonbane.

Sa descendante se nomme Wilhelmina Dragonbane. Âgée de seulement vingt-trois ans, cette jeune femme possède néanmoins un palmarès impressionnant de trophées et de traques victorieuses. Son corps fut rapidement le témoin de ses nombreux affrontements avec des monstres et autres atrocités de ce monde. Dès qu’elle fut en âge de marcher, elle apprit l’art du combat à mains nues, du tir à l’arc et de la chasse. Très vite habituée aux rudiments du clan, elle se fit remarquer par sa robustesse et son mental d’acier. Il eut semblé à Freya que le géniteur de cette petit venait d’Ala Mhigo, et qu’elles l’avaient capturé alors qu’il s’aventurait sur leur territoire. À dix ans, elle réussit son rite d’initiation en arrachant et dévorant le cœur encore chaud d’un Bandersnatch. À l’aube de ses quinze ans, elle fut envoyée dans les hautes montagnes pour capturer son griffon, qui, chez ces femmes, sont utilisées comme montures, mais aussi comme acolyte de chasse. Elle brillait de par ses talents si chers au clan Dragonbane, et était la fierté de la matriarche.

Voilà pourquoi elle l’envoya dans les Cités-États encore actives d’Éorzéa, afin d’assurer une pérennité au clan qui se mourrait de par sa précarité, mais également très affaibli par l’occupation des terres voisines par l’Empire de Garlemald qui avait abaissé à zéro le nombre de clients potentiels à des yalms à la ronde. Mina apprit également des disciplines qui lui furent propre, comme la diplomatie, le langage et le comportement à adopter face aux autres éorzéens.

C’est ainsi que Wilhelmina « Mina » Dragonbane s’en alla vers l’ouest, ne connaissant rien de ce nouveau monde, plus que jamais prête à l’affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wilhelmina Dragonbane   Ven 2 Sep - 15:54

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wilhelmina Dragonbane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wilhelmina Dragonbane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juillet 2013 : Pullip Wilhelmina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Archives de l'ermite-
Sauter vers: