AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [GW2] Leanor de Westharon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:00

[GW2] Leanor de Westharon  807718556973Cadreor
      

      
Fiche d'identité

Nom complet : Leanor Angélique Valyena de Westharon,
Titres : Duchesse de Valyenamburg et Dame du Renard Blanc.
Statut : Chanteuse réputée en Kryte
Race : Humaine
Âge : 22ans
Origine : Le Comté de Westharon, au Sud de la Kryte
Classe : Envouteur

[GW2] Leanor de Westharon  702210divider
Point Fort : Chanteuse de talent, elle a reçu une éducation stricte et cultivée. Elle ne s'emporte jamais et garde son sang froid au point de pouvoir calculer et mettre au point ses stratégies en toutes situations.

Point Faible : De constitution fragile, elle a une faiblesse cardiaque héréditaire et doit constamment faire attention à sa santé. Si elle venait à se battre ou se défendre, elle ne disposerait pas plus d'une ou deux minutes avant de s'épuiser.


Détail particulier : Elle use de sa voix pour ses envoutements, sa spécialité semble être l'hypnose et les illusions. D'une manière générale, ses chants auront tendance à provoquer une certaine sérénité à son auditoire, et l'oubli temporaire de leurs soucis.

Spoiler:
 


[GW2] Leanor de Westharon  702210divider

"La Duchesse Valyena"

Leanor de Westharon a épousé le Duc Takoda Valyena alors qu'elle avait tout juste 19ans, et lui a donné ses premiers héritiers dans les mois qui suivirent. Aux dires de tous, la musique et les terres de la Maison du Renard Blanc sont tout ce qui compte dans la vie de cette femme condamnée à l'infirmité. Sous constante surveillance de sa garde Blanche et d'un mari jaloux, la Duchesse n'a cependant pas à se plaindre de sa petite vie dorée.   

Il y a pourtant quelque chose d'étrange chez elle, de menus détails qui ne manquent pas de perturber ceux qui entretiennent quelque curiosité à son égard.


"La Dame au Masque Blanc"
Âgée de tout juste 22ans, Leanor de Westharon a encore ce teint frais et délicat que la nature prête aux jeunes femmes. Elevée dans un milieu fortuné et mais très strict, elle aime le raffinement mais pas la surcharge. Un maquillage léger et de longues robes aux motifs épurés suffisent à son bonheur, mais suffiraient aussi à une famille des bas quartiers pour se nourrir pendant un mois. Sa peau brune et ses cheveux chocolat trahissent une ascendance élonienne partielle, mais ceux qui connaissent un peu l'histoire de Westharon n'en seront guère étonné.

On l'appelle "La Dame au Masque Blanc", car, quelque soit la situation, lorsqu'elle se présente à la capitale, elle porte constamment ce loup blanc, parfois décoré d'or blanc ou d'argent, qui cache son regard à la vue du monde. Sous le masque, ses yeux même semblent recouvert d'un voile opaque illusoire. On sait cependant qu'elle voit parfaitement bien à travers, et les regards attentifs ont constaté depuis longtemps que ce masque n'est qu'un sortilège d'illusionniste.

Mais pourquoi cache t-elle ses yeux ? La réponse se trouve peut-être chez ceux qui les ont déjà contemplé. Nul maquillage ne saurait dissimuler ces iris d'un bleu translucide si particulier, et qui semble commun à tous les membres de la branche principale de la Maison. Il est possible que la Duchesse éprouve un certain complexe vis à vis de cela, surtout qu'aux dires de certains, lorsqu'il fait sombre, l'éclat de ces iris ressort davantage, ce qui ne doit pas être d'une grande discrétion.





L'Esprit du Renard Blanc
 
Le caractère de la Dame de Westharon peut être qualifié de doux, mais en aucun cas facile. Il est vrai qu'elle n'a jamais un mot plus haut que l'autre, du moins en public. Son calme et sa constance, ainsi que ses bonnes manières travaillées depuis qu'elle sait marcher, sont la clé de ce qu'elle-même définit comme "l'esprit du renard Blanc".
Plusieurs personnes savent que les Westharon sont d'un naturel perfectionniste et intolérant à l'échec. Le calme favorise la réflexion, et ce en toutes circonstances. La réflexion amène à un calcul rapide et analytique d'une situation, et le calcul favorise le contrôle absolu de soi et de l'environnement. Telle est la ligne de conduite d'un Westharon.Malgré ce calme constant, la Duchesse est connue de ses employés pour être quelqu'un de ferme et de très obstiné. Quand elle demande quelque chose, il faut que cela soit fait sur l'heure. Ce n'est pas le genre de femme à faire des concessions et cela, dit-on, la conduit plus d'une fois à provoquer la colère de son mari, et à déclencher de violentes disputes.

Au regard averti, il parait évident que le masque blanc qu'elle porte avec tant de fierté ne cache pas tant l'image de ses yeux que celle de ses émotions. Il est délicat de percevoir les réactions immédiates, même contrôlées, d'un individu, si l'on ne peut croiser son regard. Sachant cela, on devine aisément quels détails sont portés à l'attention de cette femme lorsqu'elle vous parle.



Dévouée à Lyssa

Les dieux et les enfants sont d'une manière générale le plus important dans la vie d'une épouse.
On sait cependant que la Duchesse et son frère jumeau vouent une attention plus particulière au culte de la déesse jumelle. Jusque là, rien de surprenant.
Envouteuse, chanteuse de talent et attentive envers son apparence, quoi de plus logique et visible à cent lieues que Leanor de Westharon est dévouée à l'image de la déesse dont elle cherche à capter le regard par des prières régulières au temple, ainsi que des chants à sa gloire que ont déjà été entendu par le passé.


[GW2] Leanor de Westharon  702210divider      
Informations diverses

Quelques détails connus sur la vie et les relations de la Duchesse Valyena et Dame de Westharon, informations que n'importe qui pourrait facilement obtenir en cherchant un peu.
       




Mon "frère bien-aimé"
Il est de notoriété publique que les jumeaux Westharon entretiennent des rapports tendus et très compliqués. Elias serait défini par sa sœur comme la plus grande déception de sa vie. Elle l'a pourtant fait nommé seigneur-régent de ses terres jusqu'à ce que son plus jeune fils soit en âge de les revendiquer. Mouais... particulier leur histoire...   



La "jalousie" du Duc Valyena
La Duchesse a beau disposer de sa propre garde, pompeusement nommée la Garde Blanche, elle est en permanence suivie et peut-être même surveillée par des émissaires de la Maison Valyena. Le Duc ne serait-il pas un brin possessif ? Son épouse ne semble pas se plaindre de la situation. 



Limier de la couronne ?
Vieille histoire, cela date d'une trentaine d'années lorsque Aloïs Esthar, chevalier ascalonien, obtint la main d'Emily de Westharon pour services rendus à la Kryte. On ignore de quelle nature fut ce "service". Depuis, on a vu défiler plusieurs rumeurs mais la moins loufoque affirme que les "agents" des Westharon ont, à maintes reprises, eu des contacts avec les autorités dans le cadre d'enquêtes spécifiques.




_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:04

[GW2] Leanor de Westharon  463125serail001

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:04


Ce que tu n'as jamais cessé d'être...

"C'est terminé pour cette nuit, Dame. Rien à signaler dans le Promontoire ils se sont évanoui dans les airs. C'était un cas isol...
- Ce n'est JAMAIS un cas isolé, Delnar.
- Mais nous n'avons aucune idée de la raison d'une telle présence dans les quartiers populaires.
- Eh bien trouvez-moi cette raison. Deux morts, c'est déjà trop."

Leanor était encore assise derrière son bureau dans la tour, alors que le soleil n'allait pas tarder à se lever. L'alchimiste aux cheveux grisonnant restait de marbre entre elle et le grand miroir, les yeux fatigués par une nuit de veille. Trois corbeaux étaient posés sur un perchoir près de la fenêtre, ils fixaient le duo avec intensité.

"Vous avez parlé aux autorités ?
- Le seraphin sait, pour la Lame Brillante, ils sont venus m'interroger d'eux-même.
- Vous n'avez jamais eu d'aussi bonnes relations avec les autorités du Promontoire.
- Pour une fois qu'on ne nous prend pas pour une bande de tueurs assoiffés de sang... il serait temps de changer la donne."


Delnar hocha de nouveau la tête, la Dame avait décidément réponse à tout. Dans son dos le soleil se levait, donnant plus de reflet à son manteau ivoire. Le masque disparut de lui-même dans un nuage d'étincelles, témoignant de sa fatigue extrême. Delnar n'était pas médecin mais il avait suffisamment dopé les capacités de sa protégée ces dernières années pour savoir quand elle était à bout. Toute forme de protocole quitta alors son visage.

"Tu devrais dormir Leanor, ça ne sert à rien de jouer les insomniaques et ça ne fera pas avancer les choses.
- Et que veux-tu que je fasse d'autre dans une telle situation Delnar ?! Ce nécromancien fera tout pour empêcher le clan de se réunir, Milirkis essaye de tuer mon frère, mon frère continue d'être égal à lui-même, et si j'en crois vos derniers rapports les quelques 447 hadattis tués à Cantha sont peut-être les armes de notre ennemi pour anéantir une cinquantaine de survivants en Kryte. Et je devrais retourner dans mon lit comme si de rien était ?!"


Elle vacilla. Delnar la rattrapa en contournant le bureau, il la sentait fiévreuse. Sans rien ajouter il la fit s'asseoir sur son fauteuil et s'en fut quérir une couverture auprès de l'un des gardes blanc qui montait la garde dans le couloir.

"Que puis-je faire désormais...? Murmura t-elle quand il eut fermé la porte.

Delnar pinça les lèvres, puis vint s'asseoir devant elle sur le bureau pour prendre sa température. Rien de grave heureusement, elle était simplement épuisée.

- Reprends ton armure, redeviens ce que tu n'as jamais cessé d'être Leanor.

Elle eut un sourire en coin, plein de sarcasme :

- Il ne me le pardonnera jamais.
- T'aurait-il épousé, si tu n'étais pas cette dangereuse renarde ?"
- L'argument est valable, mais je ne parlais pas du Duc.
"

Elle rit tout bas. L'alchimiste haussa un sourcil, étonné. Jamais la Dame n'avait eut le moindre remord à faire ce pour quoi elle était là, excepté pour les beaux yeux de Takoda Valyena si réticent à la voir combattre.
On frappa à la porte, la couverture. L'homme s'en saisit et congédia le domestique venu la porter sans le laisser entrer afin d'éviter qu'il n'aille ameuter toute la maison sur l'état de la Duchesse. Il déposa la couverture sur elle, elle dormait déjà à moitié. Têtue mais pas invincible, et heureusement. L'homme sourit et tourna le fauteuil vers la fenêtre avant d'éteindre la plupart des chandelles. Il n'avait pas fermé la porte que les yeux de Leanor s'étaient rouvert, elle contemplait les étoiles à travers la vitre, pensive.

Delnar avait raison, ne pas dormir ne ferait pas avancer l'enquête plus vite, mais ce premier échec en quatre ans la tourmentait plus qu'elle ne l'admettrait jamais. Avait-elle perdu ses facultés ? Avait-elle faibli d'une manière ou d'une autre ?
Elle avait pris la tête de Westharon à quatorze ans, maîtrisé les bases du commerce des minerais de la colline à 15ans, devenue illusionniste à 17ans sous l’œil "bienveillant" de maître Eyris, achevé sa formation hadatti à 18ans et commandait aux Jeux d'Ombres depuis tout ce temps, sans jamais avoir connu le moindre échec. Elle avait sacrifié parents, cousin, petite sœur ; elle avait mit fin au huitième chaos et provoqué le début du neuvième cycle. Elle calculait tout, analysait tout, jamais un échec, elle n'en avait connu le gout amer et la poignante pression dans son ventre.

"A vingt-deux ans, tu croyais vraiment faire un sans faute ? A ton âge, les échecs sont plutôt courant, même pour un hadatti et même pour un Westharon."

Elle ne tourna même pas le visage vers l'escalier qui montait à l'étage de la tour. Elle ne regarda même pas l'ombre assise sur les marches qui la fixait, à la fois avec bienveillance et sévérité.

"je suis loin de t'égaler.
- Évidemment, je suis le meilleur."

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:05

"Vous estes mienne."

 
Ils étaient parvenu à remettre de l'ordre dans ces dossiers finalement. La lune était déjà haute dans le ciel, elle le voyait à travers la fenêtre, et elle avait réussi à dormir finalement.
 
Leanor sourit en posant son regard sur l'homme étendu à ses côtés, les yeux clos, la respiration régulière, sa colère enfin apaisée. Intérieurement, elle rit. Comment pouvait-il avoir imaginé, ne serait-ce qu'un seul instant, qu'elle le délaisse pour de telles futilités ? Sa main se perdit, le temps d'une caresse, dans ses cheveux, avant qu'elle ne s'extirpe de ces draps pour poser le pieds nu sur le sol. Elle se saisit de sa robe de chambre et l'enfila pour aller observer la lune de plus près.
 
Il ne serait pas aisé de lui faire entendre raison. L'honneur et l'image de la Maison Valyena, joint au caractère borné de son Duc, allaient parfois au delà du bon sens et ni la vertu, ni la confiance qu'il portait à sa dame ne le ferait changer d'avis. 
Ainsi donc la voici prisonnière, tenue par son rang à ne plus fréquenter ouvertement les soit-disant "lubriques" et "repris de justice", tenue par son honneur à ne plus quitter sa chambre en pleine nuit même pour aller s'enfermer dans son propre bureau avec cinq individus tout de noir vêtu, tenue par sa famille à limiter ses déplacements et à rester sous escorte. Ainsi "vous voici Duchesse Valyena" avait-il dit. Soit, l'amour qu'elle lui portait valait bien de faire quelques concessions, au moins jusqu'à ce qu'il admette que cela n'avait aucun sens et entravait son devoir, devoir si cher à son cœur.  
Elle ne put retenir un gloussement. Takoda Valyena, admettre quelque chose ? Impossible. Elle sentit les draps bouger derrière elle ; jetant un œil par dessus son épaule, son regard croisa le regard bleu incandescent du dragon dont elle était le précieux butin. Il souriait.
 
"Ne vous ai-je point menacé de vous attacher à la tête de lit, si vous veniez encore à vous enfuir de mes bras en pleine nuit ?"
 
Réprimant un rire, elle s'en retourna vers le lit conjugal. Il n'y avait pas que des mauvais côtés à cette possessivité obsessionnelle.
 
"Vous êtes pour moi le soleil, la lune et les étoiles, Takoda Valyena. 
- Vous n'appartenez pas tant au ciel qu'à moi, Leanor." 
 
[GW2] Leanor de Westharon  Flower-separator
 

Ramenée de force...
 
Certains témoins ont assisté hier soir, devant le Murmure de la Jeune Fille, au rappel "mesuré" de la Dame de Westharon à la Colonie. L'escorte venue la chercher aurait affirmé avoir reçu l'ordre du Duc de "la ramener sur-le-champ ou de ne point revenir du tout". La Duchesse a depuis quasiment disparu de la circulation et ne fréquente plus la villa Wi ou le quartier Salma ainsi qu'elle en avait l'habitude.
 
Quelques colporteurs de ragots prétendent qu'elle n'assiste plus qu'à une moitié des répétitions, et qu'elle entre et sort du théâtre encadrée par une escorte bien exagérée pour une seule femme.


 

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:08


Sous les jupons ivoire...

"Voilà, c'est terminé !
- Tu es certain que ça ne sera pas trop lourd ?
- Est-ce que j'ai déjà raté une seule de tes armures ?"


Alarion finissait de serrer le bustier de Leanor avec soin, il ne comprendrait jamais comment les femmes du "monde" pouvaient se torturer avec de tels accessoires. le bon côté de la chose, c'était qu'ainsi serré, personne ne remarquerait que les baleine étaients en acier, et que la doublure était elle aussi renforcée avec un alliage léger. Ca ne risquait pas d'épargner une balle ou une flèche, mais les coups de poignard, ça risquait d'en surprendre plus d'un.
Leanor ajusta la manche et son gant sur la main droite, il lui fallait des manches plus amples son brassard était trop visible.

"Il va falloir améliorer la discrétion au poignet.
- Là tu m'en demandes trop, on peut pas faire plus fin Leanor sinon tes lames vont t'entailler la peau.
- Alors il faut m'en faire un deuxième pour l'alléger. Garde les scalpels et la lame rétractable sur le droit, et place les aiguilles et les billes en verre sur l'autre.
- Et pour ton éventail ?
- Je l'ai toujours à la main, inutile de t'en soucier.
- Je parlais de l'autre éventail."


Leanor fronça les sourcils. En effet, c'était un problème. Si son arme de prédilection était l'aiguille, ses éventails n'étaient pas loin derrière, et elle pouvait difficilement être efficace avec un seul. Son regard se posa sur l'objet récalcitrant, posé sur le bureau, dont le velours noir contrastait avec le duvet blanc de celui qu'elle arborait toujours en public.

" Chaussure ? Proposa Alarion
- Je porte des souliers fins, jarretière ?
- Avec tes trois jupons, le temps que tu dégaines, on t'aura tranché la gorge. Tu me poses une colle là."


Les deux cousins faisaient les cent pas dans le bureau en évoquant diverses solutions plus inutiles les unes que les autres. Soudain, le regard de l'ancien seigneur d'Eastharon se posa sur le chignon rebelle de la Dame Blanche, un sourire se dessina sur ses lèvres.

"Épingle à cheveux ?
- Plait-il ?"


Elle s'arrêta pour le regarder, alors qu'il se saisissait de l'éventail noir pour aller le glisser sous la pince qui maintenait ses cheveux relevés.

"Ce n'est pas très joli, conclut-elle en se regardant dans le miroir. Mais il y a de l'idée.
- Je vais te le faire arranger par un orfèvre du clan, avec quelques petites améliorations et un motif de lys bleu, ça passera aisément pour une jolie barrette canthienne.
- Sauf que je ne suis pas canthienne.
- Le canthien est à la mode en ce moment, tu es une diva toujours à la pointe de la mode, non ?
- Ça me plait de le montrer en tout cas. Mais... depuis quand tu sais tout cela, toi ?
- J'ai un faible pour les canthiennes. Bon, on la termine cette armure ?"


Il se retourna pour se pencher à nouveau sur son dessin. Il ajouta sommairement une épingle à cheveux dépassant du chignon. Puis, il se mit à tapoter du bout de sa mine de plomb sur le cou dénudé.

"Il va falloir faire quelque chose pour ça, ça ne va pas.
- Je n'ai pas l'intention de me promener en col roulé, Alarion. Même pas une écharpe en plein été, et ça va être difficile d'y cacher une armure.
- Non, non et non, ça ne va pas je te dis. Tu as créé des colliers sertis pour quantités de nobles et tu n'es pas fichue d'en faire un pour toi !
- Je te demande pardon ?!"


L'homme sourit en tournant la tête, visiblement très amusé.

"On va te dessiner un collier en argent sertit avec une gemme enchantée pour amplifier le sort d'illusion sur ta robe. Hors de question que tu quitte ton armure même pour sortir dans le jardin.
- Un collier donc.
- Oui, bien couteux, pour qu'on te reproche encore dans dix ans de faire dans le "m'as-tu vu". Personne n'ira s'y intéresser ouvertement comme ça. Diamant ?
- Saphir.
- Trop commun à Westharon, plus tape-à-l'oeil. Rubis ?
- Ce sera bleu ou rien.
- Tu es tellement capricieuse..."


On frappa alors à la porte du bureau. Leanor leva les yeux vers la pendule, il était l'heure de se rendre au Promontoire afin d'assister à la messe en l'honneur de Legris. Elle enfila sa cape en hermine blanche et se dirigea vers la sortie.

"Je te laisse finir les améliorations, je suis en service ce soir.
- Avoue que ça te manquait."


La porte se referma avant qu'il n'eut terminé sa phrase. C'est en riant que l'invité secret de la Duchesse se remit au travail. Et du travail, il y en avait pour actualiser ce bon vieil arsenal de la Dame. Décidément, que ferait-elle sans lui ?

"Je suis toujours le meilleur."

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:11


La Baronnie de Vall

"Tu comptes creuser une tranchée dans le parquet, ou faire quelque chose ?"

Leanor tournait en rond devant son bureau, un papier froissé à la main, contrariée, sous les yeux hilare de son cousin. Alarion, appuyé contre le bureau, les bras croisés, la suivait des yeux dans son mouvement. Il s'ennuyait tellement, caché dans cette tour, que la moindre distraction était un luxe ; Leanor contrariée était sans doute la plus amusante de toutes. Lyssa savait à quel point elle pouvait être contrariée, dans cette pièce dédiée à ses tracas !

"Tu comptes le recevoir quand même ?
- Évidemment, que crois-tu ?
- Je n'en sais rien, je me disais que... peut-être vu ton passif avec son frère...
- Il n'y est pour rien si cela a mal tourné entre le seigneur Lantis et moi.
- Entre sa famille et toi, plutôt. tu as quand même...
- il suffit !"


Elle le coupa net, bien sûr il se tut. Leanor contourna son bureau pour venir s'asseoir avant de lever la voix, afin qu'on l'entende de derrière la porte : "Faites-le venir ici !"
Un mouvement derrière la porte indiqua que l'un des gardes blanc venait de quitter son poste pour aller quérir l'invité de la Dame. Alarion se retourna, s'asseyant à moitié sur le bureau. Ses yeux vert croisèrent le regard de sa précieuse cousine tandis qu'elle examinait plusieurs documents sur son bureau. Lettres, contrats commerciaux, promesse de mariage, annulation de fiançailles, encore des lettres... Leanor classait tout par ordre chronologique, Alarion en déduit aisément que les liens avec cette famille n'avaient été rompus malgré le... petit incident.

"Qu'ont-ils en tête ? Demanda t-il.
- Il veulent que je paye ma dette, Alarion. La Maison de Vall a toujours cherché à imiter ma famille, ils ont une obsession de la perfection qui surpasse même la décence. Ils ont manqué une occasion de me voir épouser leur fils aîné, ils m'envoient le cadet.
- Que tu le formes ?
- Que je l'éduque, ce sont leurs termes. Ce garçon doit avoir subit les pressions de toute sa famille depuis la disparition de Lantis."


Alarion ne répondit rien. Lui, mieux que tous les Westharon, savait ce qu'il en était de ce perfectionnisme poussé à l'extrême. Non content d'avoir été l'aîné d'Eastharon et élevé en fils unique, il avait été l'élève puis le maître quand était venu le temps de prendre en main l'éducation des jumeaux.
Leanor passa sa main sur les documents qui avaient failli mettre un terme à "l'amitié" entre les deux familles. Que n'avait-elle fait, à cette époque, pour se libérer d'un joug qu'elle tentait à présent d'imposer à son frère... peu importe, la situation n'était pas semblable. Elle avait peut-être fait un écart, mais elle avait toujours été irréprochable dans sa conduite alors que ce stupide jumeau était...
Coupée de court dans ses pensées, on frappe à la porte. Alarion se décolla du bureau pour monter dans le pavillon en toute discrétion par le petit escalier dérobé.

"Entrez."



La porte s'ouvrit, pour laisser passer ce jeune homme de quinze ans aux cheveux de jais et à la peau bien pâle. Vêtu comme un prince, le maintient irréprochable, le regard... étrangement vide. pauvre garçon, pensait-elle, imaginant sans peine ce que ses parents avaient dû lui faire endurer depuis l'enfance pour devenir un objet d'apparat doublé d'un gestionnaire. Cette famille était vraiment... écœurante. Oui, bon, d'accord ils s'inspiraient de la sienne, mais les Westharon avaient tout de même une certaine éthique. N'y a t-il donc aucune limite à l'ambition humaine ?
Le garçon s'inclina sans parler, Leanor lui sourit. Son choix était fait.

"Eric de Vall, on m'a dit que tu étais un bon chanteur et un très bon musicien.
- ...


il détourna le regard, posant ses yeux sur l'armure presque achevée, placée à la lumière de la fenêtre près d'elle, derrière le bureau.

-J'ai décidé d'accepter la demande de ton père. Tu es mon élève désormais.
- ... Merci, madame."


Son choix était fait.
[GW2] Leanor de Westharon  Flower-separator

"L'élève"

La Duchesse Leanor de Westharon aurait été vue en présence d'un jeune adolescent de quinze ans, Eric de Vall, présenté comme son élève. Un garçon réservé et silencieux au teint blafard qui ferait peine à voir selon certain, un peu peur selon les moins téméraires.

Le garçon aurait été admis au Conservatoire Royal de Kryte, et suivrait également une formation de magicien. Les plus anciennes commères du Promontoire parlent d'une famille qui aurait bien failli faire de leur aîné le Comte de Westharon... 

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:15


Une trêve de sang et de glace


Tout devait se finir ainsi, c'est ce qu'il avait espéré toutes ces années et qu'elle avait fini par lui céder : une chance de la vaincre, de montrer à tous qu'il était le meilleur. Lui le déchu, l'évincé, lui le malchanceux choisi au hasard pour être écarté de la succession et élevé comme un pion sur l'échiquier qu'elle dominerait. Il avait enfin sa chance et pourtant rien ne se passait comme prévu. Milirkis était rentré, l'exilé avait choisi ce moment précis pour proposer une trêve et faire front commun.

"L'ennemi attend une occasion comme celle-ci, si vous vous affrontez vous allez vous mettre minable et qui pourra mener nos hommes au combat ?!

L'asura faisait pour une fois preuve de bon sens, bon sens qui leur faisait souvent défaut lorsqu'il s'agissait de leur petite guerre fratricide. Dans l'arène, Leanor et Elias s'étaient retrouvé face à face. Si près d'obtenir ce qu'il avait toujours désiré... et pourtant le bon sens et l'honneur, peut-être un peu d'affection pour le clan, allaient l'obliger à renoncer... pour l'instant.

"Je veux te mettre à terre, petite sœur, mais pas ce soir.
- Tu seras libre d'essayer... quand nous en aurons fini avec le nécromancien."


Ainsi, c'était tout. Des heures durant le clan avait retenu son souffle, dans l'attente d'un affrontement qui, s'il était pas à mort, changerait certainement beaucoup de choses. Et finalement, alors que le point de non retour semblait dépassé, un miracle. Ou peut-être pas.

Leanor ne s'était pas attardée à la forteresse cachée. Malgré la trêve entre les deux jumeaux, la tension était encore trop forte. Elle quitta donc Hada'ka de nuit pour rentrer à la colonie. C'est alors que sur la route tout le poids de ce qu'ils avaient failli faire leur retomba dessus.
Une douleur atroce dans le dos, un déchirement insoutenable, s'empara de son être et pas seulement du sien. Son escorte en tomba à genoux, tous se tenaient la main droite en gémissant. Dans ses quartiers, Elias s'écroula contre la porte sans qu'aucun son ne sorte de sa bouche, mais ses yeux sortirent de leurs orbites tant le choc lui était insupportable. Pendant un bref instant, Hada'ka toute entière se figea dans un silence de mort. Puis, comme un souffle d'air glacé, les cris, les pleurs et les gémissements montèrent comme une clameur funèbre dans les couloirs et la cour.

"Non... NON !!!"

Elias sortit en courant de ses appartements sans refermer aucune porte derrière lui, traversant les couloirs des siens en pleurs ou mortifiés. Sur la route, au pieds des montagnes, la Duchesse Valyena dû se faire soutenir par deux de ses hommes pour se remettre debout. Elle voyait à moins de trentaine de pas la colonie d'Ascalon où, quelques minutes plus tôt, elle se réjouissait de rentrer plus tôt que prévu pour retrouver mari et enfants. Au bout de la route, il lui sembla même apercevoir la silhouette du docteur Richter près des portes. Au sommet des remparts, les sentinelles faisaient le guet, se demandant sans doute si c'était bien leur Dame qui rentrait.

"Non... pitié non..."

Les larmes aux yeux elle tourna les talons et pris la direction de la capitale. Ses hommes la suivirent sans un mot. Il faisait nuit noire, et personne ne posa de questions -du moins pour l'instant- en voyant passer la si fragile Dame de Westharon dans une armure blanche, le visage fermé, le pas rapide, pour se rendre chez son frère. L'aube pointait au dessus des toits lorsqu'elle arriva à destination.
César, le majordome, lui ouvrit avant même qu'elle n'eut frappé à la porte. Elle entra sans se détourner et ne s'arrêta que pour constater l'horreur de ce qu'elle avait pressentit.

Au centre du grand salon, encore dérangé par le cambriolage qui avait eu lieu deux jours plus tôt, elle vit le cercueil de glace qui emprisonnait Saphir. Sa peau était grisâtre, ses lèvres et ses paupières foncées. Arshéryt veillait debout au niveau de ses pieds, Elias était assis près de son visage, encore en tenue de voyage, son regard transpirait la haine et la sauvagerie qu'elle-même n'avait jamais connu. Il leva les yeux vers sa sœur, le sceau noir irisé de bleu sur sa main droite brillait plus que jamais.

"Je veux qu'on les anéantisse."

Elle commençait à avoir peur de son frère.    


 

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:19


Une cruelle punition




 
Les pleurs du bébé de Peltronyl ne s'entendaient pas ici, ici où elle venait se cacher. Ce soir, elle avait connu à la fois la douleur, la victoire, et le châtiment. Partit, il était tout simplement partit avec leurs trois enfants dans ce "pélerinage" en Ascalon, juste après qu'elle ai refusé de lui céder, et de rentrer. Et pour couronner le tout, Peltronyl avait donné le jour à un fils, ce même soir où on lui avait arraché les siens.

Oh bien sur elle n'en voulait pas à la malheureuse épouse, déjà bien courageuse, qui venait d'avoir son premier enfant. Rien n'était de sa faute, pas plus que ce n'était la faute de Takred qui devait être assez déstabilisé comme ça. Mais c'en était trop pour elle, cela ne faisait qu'ajouter de bien mauvais souvenirs à sa situation.

Avait-il seulement songé à ce qu'elle avait enduré durant son absence et son amnésie ? Alors que lui était persuadé, manipulé par d'autres, qu'elle l'avait trahi, abandonné et voulait sa mort. Avait-il seulement songé à cette grossesse solitaire et douloureuse à Westharon, dont elle n'était pas sure d'en sortir vivante ?
Jusqu'au dernier jour, au dernier moment, elle avait fixé en vain la porte de la suite parentale du manoir, espérant voir son mari débouler avec la force de caractère si propre à son sang. Elle avait imaginé mille façons possibles qu'il aurait eu de la rejoindre, et mille prétextes qu'il aurait donné pour un si long retard, et elle aurait eu mille façons de lui pardonner alors qu'elle donnait le jour à leur fils aîné. Mais quand Lareda avait suivi, dix minutes plus tard, ce n'était plus qu'il entre enfin qu'elle désirait, mais qu'elle puisse partir. Elle avait failli mourir ce jour là, et n'avait été gardée en ce monde que par la gifle d'Alarion qui tenait dans ses bras Takenor.

"Tu as l'intention de lui dire aurevoir maintenant ? Maintenant, je ne sais pas si tu as remarqué mais ta fille est en train de venir au monde, alors fais-moi le plaisir de tenir le coup !"

Ses enfants, elle n'avait tenu que pour eux. Durant ces sept mois alitée, afin de se remettre de son accouchement, dont deux avaient été plus que critique, elle n'avait eu qu'eux. Quand le désespoir et les nouvelles du ressentiment de son mari envers elle lui déchiraient l'âme, elle n'avait eu qu'eux. C'étaient eux qui avaient fait qu'ils se retrouvent, eux qui avaient, par leur seule existence, prouvé au Duc que tout ce qu'on lui avait dit de l'infidélité de sa femme était faux. Et Takarion, né deux ans plus tard, avait fini d'enterrer tous ces complots visant à les séparer.
Pour autant, elle souffrait encore d'avoir été seule pour les mettre au monde. Et aujourd'hui il osait la séparer d'eux, sans mot ni avertissement, ce ne pouvait être là que cruelles représailles pour l'avoir mit en colère. Comment osait-il ?

Sa main glissa contre la vitre encore teintée de la brume du matin. Elle n'avait pas fermé l’œil. Debout dans l'ombre de l'escalier, Alarion ne disait rien. Il n'avait pas bougé ni prononcé un mot. il avait toujours été là, et il serait toujours là, mais il est des maux que même le plus fidèle des parents ne peut apaiser.
La Dame Blanche aurait bien du mal à s'en remettre. Comment peut-on se montrer si cruel ?




Aux dernières nouvelles...

La Duchesse se serait enfermée dans son bureau, et aurait congédié les gardes blanc qui montent la garde devant la porte. Elle refuse toute visite et ne sort plus ni pour manger, ni pour dormir. Ses repas sont laissé devant sa porte, le plateau réapparait quelques heures plus tard aux cuisines sans que personne ne l'ai vu revenir.

Elle ne reçoit personne, mais parfois on l'entend parler toute seule. Elle continue de prendre ses médicaments normalement. 

 

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:23


Je réclame vengeance

"Répètes-moi ça...?"

Milirkis ne s'y risqua pas. Aussi intrépide et provocateur que puisse être l'asura, ce regard bleu translucide brillant d'une fureur indescriptible, il l'avait suffisamment gouté pour cette nuit. Son oreille remua au bruit de verre brisé, mais il ne s'agissait pas de celui que Leanor avait posé sur son bureau, non, cela venait de derrière lui, entre le grand miroir et l'escalier. Alarion l'avait serré à tel point qu'il avait éclaté dans ses mains, le coupant à divers endroits. L'homme, en cet instant, était plus effrayant à voir que les deux jumeaux réunis.

"Où est-elle ? Vociféra t-il, prenant les devant de sa cousine, encore trop choquée pour parler.
- Elias veille sur elle, mais il veut l'amener ici dès qu'elle sera en état de voyager.

Leanor eu un bref sursaut en pensant à son frère.

- Comment réagit-il ?
- Si ses yeux seuls pouvaient lancer des éclairs, madame, il aurait déjà détruit tout le Promontoire. Votre frère est dans un état que même les asuras n'ont de mots pour définir."


Ses ongles rayèrent le bois tant elle était sur les nerfs. Elle assimilait encore, une à une, les informations de la soirée. L'absence de son mari et de ses enfants n'arrangeaient rien à la tension qui lui bloquait presque le dos. Elle se rassit dans son fauteuil, prenant un moment pour réfléchir ; il fallait prendre une décision rapide, mais bonne.

"Bien, faites-leur préparer une chambre, la plus éloignée de celle de mon mari. Peut-être que son ressentiment envers Elias diminuera quand il verra de ses yeux la raison de sa colère mais je ne veux pas tenter le dragon non plus. Ah, et assurez-vous qu'elle reçoive des soins réguliers et ne soit jamais seule...

Milirkis s'inclina en réponse, avant d'ajouter :

- Il va nous falloir nous réunir. Demande urgence de votre frère, il a convié le docteur Richter, Legris et le séraphin.
- La Lame Brillante s'en mêle donc ?
- Je n'en sais rien, les seraphins en tout cas c'est certain. Mais Les deux acolytes veulent être là aussi, sans doute pour évaluer nos moyens... pour pas changer.
- Soit, au vu de nos nouvelles méthodes, ça n'en sera pas plus mal. Et vu ce que je me doute qu' Elias s'apprête à faire, autant avoir les autorités de notre côté.


L'asura marqua un temps, repensant à ce qu'Elias lui avait dit avant de l'envoyer ici, les poisons qu'il devait analyser, modifier, préparer...

- Il veut lui rendre ce qu'il a fait à Saphir, au centuple, souffla t-il.
- Il réclame vengeance, affirma Alarion, toujours aussi sombre.
- Alors c'est une guerre"

Leanor avait conclu cela pour clore la discussion. Elle avait fermé les yeux et croisé les mains sur le bureau. Milirkis salua et sortit de la pièce d'un pas pressé. Encore une fois les Valyena allaient voir des hommes en noir traverser les couloirs du manoir pour sortir en pleine nuit sans parler à personne, dont un tout petit à grandes oreilles qui leur arrivait aux genoux.

A peine avait-il quitté la pièce qu'Alarion, dans un cri de rage, envoya son poing déjà ensanglanté dans le miroir qui se fissura de tous côtés. Leanor resta silencieuse, glaciale. Il se détourna et monta les escaliers rapidement. Elle soupira.

Jamais elle ne pourrait pardonner cela.

 

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Lerith
Admin
Lerith

Messages : 1053
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 28
Localisation : Pau

[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitimeDim 29 Mai - 10:24


Alliances

"Rentrons."
Elle n'avait pu s'en empêcher au final. Son frère était du genre à prendre des risques, non seulement pour sa vie mais aussi pour celles de ceux qui l'accompagnaient, lorsqu'il était en colère. Une colère qu'elle ressentait et qu'elle revoyait en Alarion depuis plus de dix heures. Son ancien mentor tournait en rond dans la salle aménagée au dessus de son bureau, comme un lion en cage. Elle restait en bas, elle se garderait bien de monter, mais elle l'entendait au dessus de sa tête et cela l'énervait.

Son regard se posa sur le miroir, à présent recouvert d'un drap. Il faudrait songer à le faire réparer. Maintenant que Saphir était "en sécurité" dans une chambre bien gardée par Arshéryt, dans un manoir peuplé de Valyena, dans une colonie entourée de remparts, dans une zone contrôlée (enfin à peu près) par les séraphins, Elias se sentait plus rassuré et déployait tout son savoir-faire dans l'art de bouger les pions sur un échiquier. Il était bien meilleur qu'elle aux échecs... mais elle ne l'admettrait jamais !
Encore un bruit de verre brisé au dessus du plafond, dans peu de temps elle pourrait refaire tout son service en cristal, desespoir. Sans parler du tapis elonien qu'il était surement en train d'user, damnation. Leanor se laissa aller contre le dossier de son fauteuil, que sa cape en hermine blanche habillait. Elle se massa le frint avec l'index et le majeur, tôt ou tard il faudrait peut-être songer à dormir.



On frappa à la porte. Combien de temps s'était-elle assoupie ? On n'entendait plus rien à l'étage, il devait s'être finalement endormi lui aussi.

"Entrez."

Milirkis et Amalia entrèrent dans le bureau, abaissant leurs capuches. Une nuit de veille, cela ne les réussissait pas. La petite rouquine parla la première après s'être incliné :

"Le prisonnier est sécurisé, j'ai saisi l'occasion de tester mes nouvelles inventions pour entraver toute tentative d'utiliser ses pouvoirs. Vive la technomagie asura.


Milirkis acquiesça, le ton d'Amalia n'avait cependant rien d'enthousiaste cette fois.

"Pourquoi ne pas le conduire directement à Hada'ka ?
- Parce que les Lames Brillante veulent assister à l'interrogatoire. On a déjà de la chance qu'ils acceptent de nous laisser faire.

- Depuis quand doit-on s'accorder avec eux ? grogna Amalia, amère. Elle avait toujours eu un problème avec l'uniforme.
- Parce que les temps ont changé, chère cousine."

Leanor marqua un temps, pas encore bien réveillée. Elle se leva et se saisit de sa cape pour aller la poser sur le mannequin où son armure attendait. Dehors il faisait déjà grand jour, pas loin de midi. Elle voyait, de sa fenêtre, les allées et venues des visiteurs de la Maison. Takred était déjà occupé à la gestion des tâches courantes que le Duc lui avait laissé avant de partir. Toujours aucune nouvelles de lui d'ailleurs... Son regard s'assombrit.

"J'ai parlé avec Richter. Au vu de nos effectifs réduits et des ennemis qui se multiplient, notre rôle dans le maintient de l'équilibre s'en trouve cruellement amoindri, il n'était déjà pas extraordinaire du temps où nous étions nombreux...." Elle pris une profonde inspiration, la chose n'était pas facile à aborder. "Il serait bon que nous limitions notre secteur de surveillance pour les prochaines parties. il semblerait qu'on ai besoin de nous pour les cas de magie abusive, ou corrompue. Et je ne parle pas que du Nécromancien qui veut notre mort..."

Les deux corbeaux échangèrent un regard, effectivement cela limitait grandement leurs secteurs d'intervention, mais ce n'était pas aussi surprenant qu'une allusion au "besoin" des autorités qu'ils interviennent. C'était là un aspect bien différent de leurs anciennes relations avec la garde séraphine.

"C'est donc une alliance qui se prépare, conclut Milirkis.
- Dans toute guerre, il faut des alliés."

Sur ses mots, le duo s’éclipsa sans rien ajouter. Leanor se retourna et se dirigea avec lenteur vers l'escalier en colimaçon. Elle monta une par une les marches qui conduisaient à son "pavillon" secret. juste avant la dernière marche, elle dû écarter d'une main le rideau bleu qui empêchait de voir depuis l'étage inférieur.
Elle posa le pied sur l'extrémité d'un dessin gravé dans le sol dallé, un gigantesque pentacle qui occupait la quasi-totalité de la surface de l'étage. Il était cependant dissimulé sous un tapis élonien circulaire aux motifs bleu et doré représentant les astres et les constellations. Les murs vides -car il y en avait- étaient ornés de tentures bleues et argent, à la fois pour embellir mais aussi pour conserver la chaleur émise par la cheminée dans cette tour bien froide. la pièce était  peine plus petite que son bureau, déjà plutôt étroit par rapport à ce qu'on attendrait d'une duchesse.
Dans un coin proche de l'escalier, sous la seule fenêtre très haute de la tour, moins large mais plus haute que celle d'en dessous, Alarion s'était assoupi sur un tas de coussins, eux aussi de facture elonienne. Les murs étaient si épais que l'espace creusé dans le mur pour y placer la vitre permettaient presque d'y coucher un homme en travers.
Il y avait peu de meubles dans cette pièce. Seulement un couple de fauteuils devant la cheminée, l'un d'eux accompagné d'un guéridon en bois où se trouvait un service à thé délaissé.
Juste à côté de la cheminée, une petite porte étroite donnaient sur un minuscule balcon, celui d'où on envoyait les oiseaux lorsque cet endroit était une volière. Il était juste assez grand pour qu'on y tienne à deux. Quelques coussins éparpillés ça et là autour,  et surtout, sa fierté, sa bibliothèque personnelle. Des rayonnages occupant la moitié de l'espace mural et montant jusque sous la charpente, entre la fenêtre et la cheminée. un deuxième escalier -très étroit- devait même conduire aux livres les plus hauts, et un petit escabeau était posé tout près.       
En face, elle passa devant une commode, au dessus de laquelle on avait accroché une carte de Tyrie, encadrée par les riches tentures. Sur la commode aux multiples tiroirs, étaient exposés divers portraits précieux : celui de son père, de ses enfants, de son époux et même, proche d'un coin, celui de sa mère et de sa petite sœur. Elle ne s'y attarda pas, préférant porter son attention sur le grand portrait qui trônait dans cette pièce, au dessus de la cheminée. Leanor le fixait avec un mince sourire, peut-être sincère.


[GW2] Leanor de Westharon  480938leanorelias002

"Qui aurait cru qu'une telle alliance fut possible... n'est ce pas mon frère ?"        
 

_________________

[GW2] Leanor de Westharon  866303Ako [GW2] Leanor de Westharon  532455Raven [GW2] Leanor de Westharon  845688Tsuki [GW2] Leanor de Westharon  666984Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horizonrp.forumactif.org
Contenu sponsorisé




[GW2] Leanor de Westharon  Empty
MessageSujet: Re: [GW2] Leanor de Westharon    [GW2] Leanor de Westharon  I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[GW2] Leanor de Westharon
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Le Rohan au secours du Gondor] Dunhere - Éleanor - Théodred

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Archives de l'ermite-
Sauter vers: