AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kotuma Batuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keython



Messages : 38
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 22
Localisation : Le pays de l'or et du chocolat

MessageSujet: Kotuma Batuma    Ven 14 Oct - 20:49

Soon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keython



Messages : 38
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 22
Localisation : Le pays de l'or et du chocolat

MessageSujet: Re: Kotuma Batuma    Mar 18 Oct - 22:44



« Le néant. En cet instant, en cette infime fraction d’un temps semblant infinie, c’était là tout ce qui se trouvait dans les regards des membres d’équipage du « Black Lily ».
Alors qu’ils étaient en mer, chargé de veiller sur les côtes de Noscea, ils avaient assisté durant de longues heures à l’inexorable chute d’un satellite. Mais ils n’avaient guère peur alors. Eorzéa a toujours su surmonter les épreuves difficiles, et sous l’amiral Merlwyb, ils avaient su surmonter l’insurmontable. Quelqu’un, quelque chose arrêterait ce cataclysme. L’espoir leur permettait d’avancer, l’espoir… L’espoir n’était plus. Il avait été balayé, annihilé en sans avoir même pu combattre, alors que la lune s’effondrait pour laisser paraître la pire créature sur laquelle jamais ne se posa le regard de Kotuma. Une explosion titanesque sembla ébranler les fondements même de la création, et son vol emporta d’innombrable boule de feu qui ravagèrent les bois de Gridania, avant de balayer les mers devant le navir, dressant désormais face à lui une vague d’ampleur inimaginable.
Il n’y avait plus d’espoir, plus de peur ni le moindre sentiment dans le cœur de l’équipage. Il ne restait plus que le néant, la triste vérité d’une mort inarrètable, d’un cataclysme duquel rien, ni personne, ne saurait réchapper.
La vague faisait plus de bruit que mille canon tirant de concert, mais personne n’entendit rien. Le « Black Lily » fut emporté, soulevé un court moment dans les airs, mais nul ne put faire le moindre mouvement. Et lorsque la vague s’effondra sur elle-même, lorsque le navire fut brisé et déchiré sous son poids, Kotuma ne put afficher la moindre expression alors que la grande faucheuse accomplissait son œuvre.
Il ne fallut qu’un instant à tout ceci pour arriver. Un simple, petit, cours instant. Et pourtant, aux yeux du corsaire, tout se déroula sous une éternité, chaque instant se gravant à jamais dans son esprit. Doran fut le premier, un cordage tendu lâchant brusquement pour le trancher en deux alors que la proue se fit avalée par les flots. Puis ce fut c'shiro, la vigie. Le pauvre miquo’te n’eut même pas le temps de se recroqueviller qu’un mur d’eau le broya avec le grand mat, les éclats de bois déchirant sa chaire et celle de ceux assez infortuné pour être à proximité. Enfin, alors qu’il ne restait d’intacte que le château arrière, ce fut au tour d’Adastan et E'ssahri, le capitaine et son second. Tous deux étaient pour Batuma des modèles, des parents… Mais le fléau ne leur laissa pas la moindre chance. Le plancher s’ouvrit en deux sous leur pied, alors que la vagues les écrasait dessus sous son poids, le craquement de leur os résonnant jusqu’aux oreilles du Lalafell.
Ils périrent. Tous, tous les membres de l’équipage périr ce soir-là sous ces yeux, sans que nulle tristesse ni compassion ne puisse les accueillir dans son regard, Il n’y avait qu’incompréhension, dénis… Il n’y avait que le néant de celui qui vit la mort marcher devant lui, et lui dérober tout ce qui fut jamais son monde avant de l’ignorer, le laissant à jamais vivre dans une souffrance infinie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kotuma Batuma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: L'Equipage-
Sauter vers: