AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FFXIV] Rin Nahyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:34


« Quoi ?! »

                Alors que Lin, la miqo'te à la couette blonde ricanait fortement de sa fourberie, Rin se retourna brusquement afin de regarder l'aoran, les yeux écarquillés, littéralement bouche-bée. Revenons au contexte, Lin s'ennuyait quand elle eut l'idée de venir embêter les deux aorans qui discutaient simplement sur le ponton du Tillac. Elle n'avait eu besoin de ne poser qu'une question : « Dis, monsieur au sachet, tu aimes Rin ? ». La rose rougissait déjà fortement due à cette question, ceci ne se posait pas ! Et pour l'achever, Aragsar répondit que s'il disait non, ce serait mentir. Et tout ceci, en s'étirant, comme si de rien n'était ! Ou... pour cacher sa gêne ? Elle le fixait avec ses grands yeux rosés, attendant une réaction de sa part.

« Tu m'as bien entendu. » lui répondit l'aoran aux mèches rouges.

Elle resta figée. Lin continua sa fourberie en venant apporter Rin vers Aragsar en la soulevant pour la déposer à ses côtés. Puis, elle partit en ricanant toujours, fière peut-être. Aragsar ne bougea pas non plus, il restait de marbre il semblerait. A côté de lui ne se trouva plus Rin, mais une théière fumante de la tête, elle était visiblement bouillante à l'idée de connaître la vérité une seconde fois. Pourquoi une seconde fois ? Aragsar lui avait déjà déclaré sa flamme, même si elle était très maladroite et indiscrète. Elle s'en souvenait alors, de cette déclaration : « Vois-tu, si on devait me poser la question.. c'est qui ? Je répondrais sûrement toi. Pourquoi je dis ça maintenant, j'en sais rien. Mais ça me libère d'un poids en réalité. Et ça, même si je sais que c'est pas réciproque. Mais cela ne fait rien, n'est-ce pas ? » Elle se souvenait même de son sourire à cet instant, alors qu'il brûlait sous sa fièvre. Désormais à côté de lui, une discussion s'imposait. Balbutiant, elle lui demanda si c'était ce qu'il voulait dire, plus tôt. Il acquiesça en regardant toujours devant lui, la mer.

« Mh mh. Et que j'essayais de t'expliquer...
- Pourquoi... A-Avais-tu du mal à le dire ? questionna la curieuse heureuse.
- Ce n'est pas une chose que je dis tous les jours, Rin, affirma Aragsar, enfin maintenant... C'est fait. C'était la peur de la réaction ou bien... de se prendre un mur, ajouta-t-il.
- Je vois... Comme moi... Alors ?
- C'est ça.
- Pourtant... Tu me disais bien de foncer, comme si c'était facile.
- C'est plus facile de dire ça à quelqu'un, répondit-il d'un sourire. Faites ce que je dis, pas ce que je fais... »

           Le fixant toujours tel un objet précieux, son cœur n'arrêtait aucunement son signalement. C'est la première fois qu'elle ressentit son coeur battre aussi rapidement et surtout, régulièrement. Ils restèrent là, dans un silence profond, alors que la fête semblait être présente derrière eux, dans la taverne du Dauphin Noyé. Mais ce sentiment de bonheur se transforma petit à petit en une résiliation. Rin est une aoranne, certes. Mais contrairement à Aragsar, c'est une raen. Les cultures sont différentes et l'écart d'âge entre le mâle et la femelle était particulièrement aberrante. La rose allait bientôt avoir ses dix-neuf ans, le quatre décembre prochain. De son côté, Aragsar - qui avait fini tant bien que mal à dire son âge ... et encore, laissant Rin deviner d'un coup ! - tournait vers la trentaine, en ayant apparemment vingt-huit ans. Une boule se créa dans son ventre, naissant petit à petit. Elle n'avait pas oublié cette soirée-là, là où cette Kin avait les yeux rivés sur l'aoran aux mèches rouges, en rougissant. C'est une aoranne, une xaela. « Ils devraient bien avoir plus de chance à tomber amoureux tous deux ! » se répétait-elle sans cesse. Ce sentiment de jalousie en elle naissait, car elle ne la connaissait pas, ni sa relation avec le mâle en question. « C'était elle alors, qui aimait Aragsar et qu'il a rejeté ? » repensa-t-elle. Elle reprit la conversation d'une exclamation.

« Mais... C'est impossible !
- Impossible ? répéta l'aoran, tournant sa tête vers elle. Qu'est-ce que tu racontes ?
- Je ne suis pas une xaela... Et je suis très jeune...
- Et donc ?
- Cela ne le fait pas normalement ! s'exclama-t-elle tout en fermant les yeux. Les ethnies restent dans leurs ethnies, non ? Et l'âge... Tu vas vers ta trentaine. Je vais à peine vers mes dix-neuf ans bientôt...
- Et tes parents alors ? questionna Aragsar d'un souvenir lui remontant.
- Je ne connais pas leur histoire... Ce n'était peut-être qu'un exception. »

Son regard repartit divaguer ailleurs, visiblement triste pour eux deux. Était-ce sa jalousie qui ressortait ainsi ? Peut-être. Elle se blottit contre ses jambes tout comme ses bras.

« Donc... Tu n'as pas envie ?
- Si... Si... Mais je réfléchis, c'est tout.
- A quoi donc ?
- Aux autres... Et ce n'est pas comme si j'étais expérimentée dedans.
- Et moi donc, rajouta-t-il rapidement.
- Je ne saisis pas justement... Comment ça "et moi donc" ?
- Tu crois que j'ai de l'expérience ?
- Oui.
- Et bien... Non. »

Étonnée, elle coula ses pupilles sur lui, son sourcil droit étant arqué. Il devait s'expliquer : comment, à vingt-huit, peut-on ne pas avoir connu au moins une fois, l'amour ? Il soupira longuement, gêné. Aragsar lui raconta son ressenti de l'amour aux premiers abords, disant qu'il pensait que c'était une faiblesse pour atteindre à sa vie. Depuis Rin, il affirma que c'était « bien » et qu'il allait, de toute façon, ne pas pouvoir le garder longtemps en lui. Il rajouta en même temps que cela avait son charme, qu'elle soit petite dans tous les sens du terme. Elle rougit fortement, son visage tournait sur une couleur écarlate.

« Donc... Ce n'est rien alors ? insista-t-elle.
-  Nous sommes de la même race... L'âge... C'est secondaire. Je ne vais pas m'arrêter... »

Il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre.

« D'aimer quelqu'un pour ça. »

Ils se regardèrent, elle rougit, il semblait gêné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:35


Le coeur pressé

     « Tout ceci n'aura servi à rien. Du moins, si, à avoir plus d'informations sur la disparition de Tael. Ça fait maintenant une semaine qu'il n'est plus là... Tout ça pour ses origines et en moi en parti. Même si je sais que... Ce n'est pas vraiment de ma faute, il a du le prendre comme. Alors comme ça... Tael serait le fruit d'un viol ? Pauvre femme, elle aurait dû s'enfuir ce jour-ci, quand les garlemaldais sont venus à la porte d'Ala Migho.  Et pauvre femme, avec ça, elle a pensé que le suicide était la meilleure solution... Comme ma mère, de ce point de vue. Peut-être qu'elles se parlent en ce moment même... ?
Nous l'avons raté de peu, Aragsar et moi. Malgré des douleurs au ventre, je m'en sors assez bien... Et lui aussi, même si une balle d'éther dans l'épaule à travers son armure, ça doit être douloureux. Sa cicatrice vers son œil droit est visible, il va devoir la porter pour toujours désormais... J'aurais voulu faire plus. Je ne sais pas pourquoi, cela m'a rassurée quand il était très inquiet pour moi... Il est vrai que j'ai failli mourir d'un pont, donc je peux comprendre sa réaction. Je crois surtout que j'aime voir ses expressions sur son visage... Un visage si peu expressif normalement. Nous devons encore parler de la proposition de Caliel pour entrer dans sa brigade. Il a l'air d'apprécier l'offre... Quelque soit son choix, je le suivrais. Je ne suis pas assez inconsciente pour le laisser se mettre en danger.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:37



Suivre ses pas


       Elle s'était assurée qu'il n'était pas là à la regarder et elle espérait fortement qu'il ne vienne pas durant son petit temps de bonheur. Fenêtres voilées, portes fermées, il ne restait plus qu'elle et son air musical dans la tête. Elle s'était achetée à l'occasion, un voile blanc orné de fleurs blanches, elle trouvait ça bien joli après tout. Elle se mit à regarder le mur, haussant son menton tout en fermant les yeux, la concentration montait. Jambes doucement fléchies, bras écartés sur le côté d'une position gracieuse, buste relevé, elle était fin prête à commencer. Dès que la mélodie se répéta, c'est à cet instant que ses pieds vinrent à bouger. Elle releva et redescendit ses talons, ce qui tout naturellement, releva tout aussi bien ses hanches de haut en bas au fil de ses gestes. Désormais, elle ne sentait que ses hanches bougées au rythme de la musique. En soi, c'était un mouvement plutôt facile : elle levait sa hanche droite quand sa hanche gauche venait de redescendre au rythme de la percussion et ainsi de suite. Ce qui était néanmoins le plus dur, c'était de pouvoir rester avec les jambes fléchies. Il fallait une endurance de base, ce qu'elle n'avait pas. Elle réessaya mainte et mainte fois de rester le plus longtemps possible avant de tomber, ou de divaguer sur le côté. Ceci la frustrait beaucoup, elle se demandait une multitude de fois comment sa mère avait pu l'apprendre, cette danse.  Elle ne renonça pas pour autant, elle se relevait ou se replaçait bien rapidement afin de reprendre. Une hanche en haut, une hanche en bas et l'on répète. Elle rajouta une touche de plus à ce mouvement : de bouger ses hanches vers la droite tandis que de son buste va sur la gauche. C'était d'autant plus dur, mais c'était la danse qu'elle voulait apprendre. Gauche, droite, droite, gauche, le mouvement commençait à devenir naturel. Durant son entraînement, il ne fallait pas qu'elle oublie ses bras qui ne doivent pas être trop tendus, mais bien décontractés et gracieux. Et tout ceci était en relation avec son buste qui restait relevé. Son bras droite comme son bras gauche bougeait à la même allure et faisait le même mouvement : de manière lente, ils s'agitèrent telle une vague. Ses index et ses pouces se jointèrent de sorte que cela puisse vous faire penser qu'elle voulait une pincée de sel. Sa respiration s'accélérait, la sueur pouvait s'apercevoir. Cela faisait maintenant une heure et demi qu'elle s'efforça d'apprendre ses "simples" mouvements.



         Cependant, le plus dur des mouvements dans tout cet apprentissage était de faire bouger son ventre, dans toute son ampleur. Elle devait faire rentrer son estomac suivi du bas de son ventre, étant deux parties bien distinctes du corps et non un seul comme on pouvait le penser. Cependant, faire rentrer l'estomac demandait beaucoup plus d'effort. En effet, l'estomac est relié aux côtes : il est assez difficile de faire bouger les côtes. Ceci demandait justement de l'entraînement. Cette envie de danser... Où provenait-elle ? Du simple carnet de sa mère ? Oui, totalement. Elle ne s'était jamais penché sur ce carnet... Comme un interdit pour elle, un carnet sacré. Elle n'avait pas non plus la tête à ça, avant. Hop hop, les mouvements des hanches recommençaient et recommençaient. Elle commença doucement à bouger ses pieds vers l'avant et vers l'arrière, la déplaçant de manière fluide et gracieux. Elle se sentait portée par la danse et par son mouvement répétitif. Elle était dans son monde et ne voyait plus rien autour, surtout avec ses yeux fermés. Toutes les percussions qu'elle pouvait entendre se mélangèrent pour former une harmonie parfaite avec elle.

Pour la première fois, elle ressentait l'âme de sa mère. Pour elle, Paimon se trouvait devant elle à lui apprendre comment se tenir. Tout autour d'elles, il n'y avait que du blanc, la rose ne parvenait même plus à se dire qu'elle était chez elle. Elle suivait ses pas, faisait les mêmes mouvements plusieurs fois afin d'avoir le bon rythme ainsi que la bonne fluidité. Elle n'augmentait aucunement la vitesse de ses gestes, cela allait la déstabiliser  et elle n'aurait qu'à tout recommencer. Elle voulait rester dans cette bulle où seule elle et sa mère pouvait se trouver. Ce n'était qu'une illusion qu'elle se donnait pour continuer dans sa lancée, mais si personne ne le sait... Pourquoi arrêter ? Elle commença doucement à relever ses bras en l'air, pour les joindre au sommet. Cela laissait son ventre libre sans aucun couloir étroit qui pourrait la gêner. Parfois, elle venait bouger lentement sa hanche droite en faisant un cercle horizontal. Ceci voulait dire alors qu'elle n'avait que la hanche droite de relevée, l'autre restait vers le bas. La pointe de son pied droit effleurait limite le sol tandis que l'autre était l'appui, le pilier de sa posture. Elle releva cette jambe qui ne connaissait plus le sol afin de la relever au rythme le plus haut de cette symphonie, à deux reprises avant de déposer son talon par terre. Elle recommença à agiter ses hanches de haut en bas, elle avait enfin prit cette petite habitude. Ce n'était pas encore parfait, mais cela la satisfaisait pour une première fois. « J'ai peut-être ce talent de maman... » C'est ce qu'elle se demandait en tout cas. Une voix vint subitement lui répondre. Son timbre de voix était  grave mais doux et amusé, intrigué.
« En effet. »

Sa bulle explosa. Elle se retourna rapidement d'un air affolé afin de
constater que cette voix n'était qu'autre que celle d'Aragsar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:38


Une revenante parmi les morts...


Un soir où Rin se trouvait devant la prochaine taverne se construisant petit à petit, une surprise vint tout chambouler. Il s'agissait de Maka... Maka ? Celle qui était présumée morte dans un voyage pour Doma ? Oui, cette Maka là. Maka Ayako. Il avait fallu environs dix minutes pour que la jeune rose se remette de ses émotions... Une revenante parmi les morts ! Mais non, elle s'était bien rendue à Doma et est rentrée avec une forte résolution. Maka avait donc pu découvrir que Tael et Rin souhaitait lui rendre hommage en rénovant son ancienne taverne. Quelle surprise pour les deux aorannes ! Cependant, Maka semblait effectivement avoir changé. Elle ne souhaiterait plus vraiment être proche avec quiconque... Et souhaiterait même s'isoler du monde. Ce qui est difficile étant donné qu'elle devient l'une des gérantes de la taverne !






... Et un disparu retrouvé ?


Ayant été d'abord aperçu sur une fiche de recherche comme étant un dangereux criminel, Rin et Aragsar ont pu finalement retrouvé Tael qui n'était absolument et aucunement un meurtrier, ou un dangereux criminel. Ce n'était qu'un sosie sur l'avis de recherche. Mais, une fois retrouvé, les deux aorans ont pu constaté le changement radical du hyurois mighois. Après tout... Le couple avait frôlé la mort pour venir en aide à Tael et pour le rechercher. Mais il ne répondit que par des rires joyeux, comme s'il s'en fichait. Aragsar partit, il était bien trop énervé d'avoir gâché de son temps pour un type qui n'en valait pas la peine visiblement. Rin était restée, elle était énormément troublée et ne comprenait absolument pas le nouveau Tael. Il allait revenir après deux mois d'absence pour la taverne, mais il avait clairement stipulé qu'il n'avait jamais été lui même à cause de deux femmes dans sa vie, dont Rin dans le lot.



« Qui est cette personne se prenant pour Tael mais qui n'en a aucunement l'attitude... ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:39


Fête des étoiles avant l'heure !



       Désormais, ce pendentif est visible sur le cou de la jeune aoranne. Simple mais mignon petit collier en argent venant de son tendre compagnon, il semblerait que ce soit la fête des étoiles avant l'heure ! Heureuse comme tout, l'on raconterait qu'elle ne s'en séparerait jamais ! Les ouvriers comptent finir de construire la taverne, tout semble parfait en ce temps de fête ! Rin semble un peu préoccupée, mais elle ne néglige aucunement d'acheter un cadeau elle aussi. Passant par plusieurs boutiques, elle espère faire le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:39


Une  bonne « frayeur » !


         Aragsar l'attendait dans le bain tandis que la rose nettoyait les dégâts qu'elle avait causé à l'étage, après une petite plaisanterie. Tout était calme pour lui, il n'entendait que le son de l'eau coulé dans le bain. Un bain qui est d'ailleurs, juste à côté de leur lit. Rin était très fervente des bains... Il est dur pour elle de se retenir d'y aller parfois ! Puis, un simple et grand « j'arrive ! » vient siffler à ses cornes noires. Il n'avait eu à la peine le temps de tourner sa tête pour voir ce qu'il s'en vient, que l'aoran vint se prendre une Rin sauvage - et nue - sur le dos. En effet, tout en dégringolant des escaliers d'une vitesse sans limite, l'aoranne toute rose s'était déshabillée en chemin, laissant donc traîner sa robe et ses sous-vêtements sur la route. Une fois arrivée en boulet de canon dans l'eau, elle vit que son compagnon était dos à elle. Elle comprenait totalement pourquoi il était ainsi, c'était la première fois qu'il se mettait nu dans un bain... avec une autre personne. Surtout si cette personne est sa compagne ! Il était alors un peu gêné, et sans le dire, il préférait bien évidemment rester dos à elle. Ils commencèrent alors à parler de la rapidité à laquelle l'aoranne était arrivée, avec beaucoup d'humour !

« Ah.. Je vois, madame est pressée, énonça l'aoran aux mèches rouges.
- Mademoiselle même, répondit sa compagne rose en lui tapotant les cornes noires.
- Tu joues sur les mots ! Madame, ça veut surtout dire que nous sommes mariés. »

C'est à cet instant précis que la jeune rose se figea sur place à cette phrase. Plus elle l'analysait - car il faut le dire, Rin pouvait être parfois longue à la détente - plus sa couleur de peau virait sur le rouge écarlate. Ses yeux grandissait et elle ouvrait de plus en plus ses lèvres.. mais aucun son ne sortit. Elle préféra alors mettre sa tête sous l'eau. Elle était tellement embarrassée qu'elle pouvait tout bonnement réchauffer encore plus le bain où ils étaient. Aragsar la regardait étrangement, il attendit la fin de sa gêne pour lui demander s'il avait dit quelque chose de mal.. Une petite inquiétude arrivant sur son visage. Elle ne comprenait pas, il poursuivit alors.

« Je suis sûr que tu t'es déjà imaginée avec une robe de mariée ! Non ?
- A vrai dire... M-Même pas..., bégaya l'aoranne, c'est trop... "grand" pour que je m'imagine dedans...
- Vraiment ? Les robes sont à ta taille... »

Il avait tenté de faire de l'humour.. Pour une fois que Rin peut percevoir ça en lui ! Champagne ! Mais elle préféra lui piquer le flanc gauche de ses deux doigts, pour une petite vengeance. Il fit un bruit avant de tomber à la renverse sur le côté, allant sous l'eau. Surprise, elle le releva aussitôt ! Mais en se relevant, il ricana de plus belle.

« Tu disais ?
- Je disais juste que je n'avais déjà pas l'idée d'être avec quelqu'un avant, alors le mariage.. Donc la robe n'était pas non plus dans mes pensées ! s'exclama Rin avant de refondre sous l'eau, c'est gênant...
- Pas vraiment, tu as le droit de penser au mariage. Je te signale que tu m'avais dit que pour toi..la relation c'était de vivre avec la personne que tu aimais, faire une famille et tout ce qui va avec !
- Je n'ai pas oublié... Je n'oublie pas ce genre de chose... Mais y penser et en parler, ce n'est pas la même chose non plus...
- Ah bon... ? Ce n'était pas dans tes ambitions ? » questionna Aragsar.

C'était justement ce qu'elle recevait, une sorte d'interrogatoire ! Du moins, c'est ce qu'elle ressentait. Mais c'était assez troublant qu'il en parle aussi soudainement comme ça : « pourquoi penser au mariage ? Cela fait à peine un mois que l'on est ensemble ! » pensait la jeune rose. Elle était déstabilisée et incroyablement gênée. Bien sûr qu'elle voudrait se marier un jour ! Avec l'aoran de sa vie avec qui elle vivrait de jours heureux. Ce n'était pas qu'elle ne faisait aucunement confiance en Aragsar, mais c'était tout simplement trop tôt d'y penser.

« Je peux savoir la raison de toutes ces questions au juste..? demanda timidement Rin envers son compagnon.
- Par curiosité ? Pour savoir à quoi je dois m'attendre !
- A quoi tu dois t'attendre.. ? C'est à dire ?
- Si je vais voir une demande en mariage ou..ce genre de choses. »

C'était la meilleure. Rin tenta de ne pas re-sombrer dans l'eau.

« M-M-M-Mais... Tu me taquines, c'est ça... ? Puis.. Normalement, c'e-c'est au mâle d-de la faire ! Enfin.. Enfin...!
- Je ne te taquine pas plus que ça. Et je ne savais pas que c'était au mâle de le faire. Il ne me reste plus  qu'à trouver une bague du coup. »

Direct, simple, net... Aragsar en trois mots. Rin écarquilla les yeux immédiatement en venant presque se noyer après avoir glisser dans le bain... C'était une demande en mariage, c'est sûr ! De cette manière ? Oui, il n'y avait qu'Aragsar pour faire ce genre de demande subtile. Mais quelque chose clochait, Aragsar avait beau le dire, elle savait qu'il était tout de même intelligent. Pendant que Rin se noyait dans le bain, lui, il explosa de rire, encore une fois, face à sa réaction. Ce qui soulignait bien la plaisanterie ici ! Il lui dit de se relever tout en finissant de rire.

« T-Tu te venges de tout à l'heure ! C'est pas gentil comme plaisanterie..., dit-elle en replaçant ses cheveux en arrière.
- Une plaisanterie ?
- Je t'ai entendu et vu rire après tout...
- Je peux être sérieux quand même...
- Tu peux l'être oui, tu l'es souvent après tout !
- Et bien alors ? Pourquoi tu dis que je plaisante là ? »

              Son cœur battait à une vitesse folle, c'était vraisemblablement une demande en mariage. Son teint était toujours aussi rouge, elle avait du mal à regarder son compagnon dans les yeux. Des tas de questions vinrent dans ses pensées, ce qui la perdait un peu plus dans ces dernières. Evidemment qu'elle se sentait bien avec Aragsar : ils vivaient désormais dans une petite maisonnette en Lavandière, à peine plus loin de la future taverne, ils passaient de joyeux jours ensemble à la maison, ils s'entraidaient... Leur relation allait un peu vite sur certains points cependant. Le premier était qu'ils habitent déjà ensemble mais ceci... est tout à fait justifier : Rin n'allait pas laisser Aragsar sans toit ! C'était une aide comme une envie et tant mieux. Mais.. Un mariage ? Déjà ? Alors qu'Aragsar avait du mal à regarder Rin quand elle était nue ? Alors qu'il n'arrivait pas  à se montrer nu devant Rin ? C'était étrange, purement étrange. Un mariage, n'était-ce pas le sommet pour un couple ? Après avoir bravé des épreuves, cette cérémonie n'était pas là pour leur dire qu'ils avaient suffisamment prouver leur amour pour être sceller à jamais ? Bonne question. Tout était remit en question désormais. Elle voulait alors en avoir le cœur net.

« A-Attend.. Ce n'était pas une... plaisanterie... ?
- Pas plus que ça.
- Je ne suis plus si sûre de comprendre en fait... Sûrement la surchauffe...
- Je n'ai pas le droit de réfléchir à ça... ?
- N- Euh, si ! Mais- Comment di- je- euh... Si tu- Pourquoi maintenant... ? bégaya affreusement l'aoranne rose.
- Maintenant ou plus tard, c'est du pareil au même, tu sais.
- J-Je ne sais pas... Ce n'est pas.. tôt... ?
- Je réfléchis juste. Je ne t'ai pas fait de demande.
- Certes.. Mais tu laissais plein, PLEIN de sous-entendu que... "Il- Il ne me reste plus  qu'à trouver une b-bague du coup", essaya Rin d'imiter son compagnon de piètre façon.
- Bon ça.. C'était une plaisanterie. C'était surtout pour voir ta réaction. Et j'ai bien vu  que l'idée ne te laissait pas indifférente !
- En quoi je peux l'être...
- Tu pourrais ne pas avoir envie. Certaines femmes n'ont pas envie d'être mariée. De toute façon, c'est encore un peu tôt.
- ... C'e-C'est toi qui a ramené le sujet, dit Rin d'une petite moue rougissante.
- On a le droit d'en parler  quand même ! Et j'aime bien te voir rougir comme ça ! C'est adorable. »

Rin en avait le cœur net au moins, elle le savait bien qu'il n'était pas aussi irréfléchi que ça. C'était une grande décision à faire et ce n'était certainement pas maintenant que cela devait se faire. Avant ça, le couple doit passer certains capes et cela se fera doucement, mais sûrement. Étrangement, elle se sentait bien, même peut-être mieux. Sûrement rassurée qu'il lui en parle d'ailleurs, elle n'aurait jamais mit sur le tapis ce sujet du mariage. Et elle n'en aurait peut-être jamais eu l'idée ! Désormais, elle savait un peu plus les pensées de son compagnon, bien qu'il avait été fourbe avec elle. Alors, elle s'était mise à venir coller son corps contre le dos d'Aragsar, dans un grande étreinte. Elle se sentait bien, soulagée, rassurée et incroyablement heureuse au fond d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:41


Lourde menace



              Je me sens mal à l'aise, torturée, oppressée depuis qu'il s'est fait attaqué. Malgré que je sois au petit soin pour lui, j'aimerais parfois fondre en larmes. C'est faible.. Mais je suis ainsi. Après avoir entendu cette histoire, je ne peux que faire des suppositions. Et si c'était en relation avec le psychopathe que Tael et moi avions rencontré la dernière fois ? « Rencontrer » est un bien gentil mot. D'après les éléments que l'on a pu ramassé... Ils nous ont dit détester la race Ao Ra et ils voudraient, eux et leur chef, éradiquer cette race ! Avant que l'autre n'explose sous nos yeux... Mon bras souffre encore un peu. Je m'en veux que Komori ait maintenant la vue droite de baissée. Elle devra peut-être porter des lunettes. Et Caliel qui la gronde... Cela ne remonte pas le moral. En parlant de lui, il nous a annoncé que nous allons déménager en Brumée pour un petit temps, histoire de ne pas avoir de soucis. Ils ont émis plein d'hypothèse... Si j'étais visée à la place d'Aragsar, si Komori était visée à la place d'Aragsar... Que de questions ! Tout le monde pourrait être viser à ce stade là ! Certes, que les aorans, mais mon entourage est bien remplie de cette race depuis l'exode. Je ne veux pas voir une nouvelle fois quelqu'un souffrir...

Mais j'y reviens, le psychopathe. Celui qui nous a enfermé dans une grotte en glace, Tael et moi. Celui qui nous a torturé physiquement... Mais également mentalement. Celui qui a demandé à Tael de me déshabiller dans un froid immonde. Celui qui a demandé à Tael de me tuer de deux façon différente. Oui, lui. Je me rappelle qu'il faisait ceci pour me faire souffrir physiquement surtout. Tael, c'était plus sur le mental. Il... voulait faire souffrir un aoranne ? Il n'avait pas l'intention de tuer Tael ! J'ai donc été une des ci- Non non non, Rin. N'y pense pas, ce n'était qu'un fou. Nous n'avons pas assez d'élément pour l'affirmer. Je voudrais oublier cette épisode par ailleurs... Revenons à notre première inquiétude : Aragsar s'est fait attaqué, il a frôlé la mort et Komori est menacée d'être la prochaine victime. Je n'aime pas ça, on ne peut rien faire, les deux otages sont morts !

Je n'aime pas ça. Je n'aime pas ça... Par pitié, qu'on arrête ces fous.

Allez, Rin. Ce soir, tu as un mariage à assister. Sois forte, n'aie pas peur, tout se passera bien. Ils seront tous là, dans la joie et la bonne humeur. Je dois choisir ma robe, mettre mon chapeau fétiche, me chausser les petits pieds et tenir la main de mon compagnon. S'il... accepte... Je ne sais plus quoi faire avec ça non plus. Peut-être qu'il se montrera plus affectueux envers moi devant tout un monde... Allez, ne pense pas à ça Rin. C'est le premier mariage auquel tu es invitée. Ne gâche pas ce moment important !...

... Qui se marie, déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:42


Interdiction de sortir



        Suite aux soupçons envers le professeur de Rin, Jeanques, sur toute cette machinerie et cette boucherie d'Ao Ra, Rin aurait l'interdiction de se rendre à Ishgard et plus particulièrement à son collège. Ne sortant de chez elle que pour aller faire un tour dans la future taverne où elle en sera l'une des gérantes, elle n'aurait plus vraiment l'occasion de pouvoir se balader tranquillement là où elle le voudrait. Son compagnon étant dans le même cas qu'elle, reste à ses côtés, bien qu'il reste très souvent à leur domicile la plus part du temps. Elle échange cependant beaucoup d'informations avec Komori, sa grande sœur de cœur, afin de pouvoir mettre en place un stratagème afin d'en savoir un peu plus sur ce professeur des plus intriguant... Voire des plus dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   Sam 28 Mai - 13:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FFXIV] Rin Nahyo   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FFXIV] Rin Nahyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'invocateur va gagner 2 nouvelles invocations! (FFXIV)
» Captures d'écran FFXIV
» Comment gagner de l'argent rapidement (sur FFXIV)
» Le craft de vêtements sociaux (FFXIV 2.2)
» Le mariage, prévu pour la 2.4 (FFXIV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Archives de l'ermite-
Sauter vers: