AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexandre, la folie Renaissante au 21eme siècle

Aller en bas 
AuteurMessage
Sinae

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 29/05/2016

MessageSujet: Alexandre, la folie Renaissante au 21eme siècle   Mar 7 Juin - 11:32


Je m'éveille, encore en sursaut. Tâtonnant dans mon cercueil jusqu’à l'attraper. Elle. Ce si doux objet qui m'a tant fait souffrir durant deux cents ans. Cette douce canne. Cette magnifique œuvre d'ébéniste. Je sors de mon tombeau. Ce tombeau qui m'a abriter et protéger pendant deux décennies au fond de l'eau. Ou suis je à présent ?… Ha oui, à Rio en 2016...Ou quelque chose comme ça. Au Brésil. Après toutes ces années, je suis arrivé la ou mon prince le souhaitai, même si je doute être dans les temps. Cette pensée me fait rire. Je vagabonde dans la demeure que le prince local m'a offert en échange d'une promesse. Parler de lui en bien au prince de France… Quel idiot. S'il n’étais pas mort aujourd'hui il aurait été surpris. Conclure un marché pareil avec un vampire Malkavien de plus de deux cents ans. À Quoi s'attendait il ?

Je m'assied dans un fauteuil. Il faut admettre que feu ce prince a eu le bon goût en m'offrant ces appartements, la décoration me rappelle vaguement mon époque. Je tend la main vers la table basse, attrapant un verre à pied que je remplis avec soin d'un liquide carmin. Évidement il ne s'agit pas de vin. Et je pense. Je repense à ces deux dernières nuit. Juste après mon réveil j'ai pu rencontrer ce « prince ». Peuh ! Un crétin pompeux qui n'a aucune prestance...Enfin, qui n'avait. Et ce groupe hétéroclite qui doit devenir ma coterie. Je n'ai pas encore retenu tout ce petit monde hormis Jacob, un Nosferatu ça ne fait aucun doute. Dopé à l'information, je suis surpris qu'il n'ait pas encore essayer de me parler ou en savoir plus.

La première nuit fut plutôt perturbante je dois l'admettre. Ce monde est nouveau, et il y a nombre de nouvelles technologies. Ne serait ce que ce « téléphone », cet « ordinateur » ou ces engins roulants à toute vitesse. Le Prince nous a envoyer enquêter sur un certain « artiste », nous communiquant un lieu au sein du territoire Sabbatique. Rien de grave, nous avons pu y parvenir sans mal afin que je puisse assister à la bêtise de mon équipe. D'ailleurs l'un d'eux n'a même pas pu entrer dans la demeure… Une faiblesse mortelle qu'il n'a même pas pris soin de cacher. Grossier. Une fois dedans ils ont encore tourner en rond pour décider de la marche à suivre. D'humeur joueuse j'ai parer au plus simple : Je suis entrer dans la salle ou l'artiste faisait une démonstration. Il était clair que ce vampire-je suppose qu'il en est un- était peu satisfait de ses prestations. J'ai donc fait ce que tout fou aurait fait.

« Mh… Pas mal »





Ha ! Il n'a pas seulement mordu à l'hameçon il a manger la canne entière ! Suite à cela il m'a visiblement vu sous ma nature véritable, ou peu s'en faut, congédiant tout le monde sauf moi. Nous avons donc discuter. Apparemment cet homme voue un intérêt certain aux Tsimiches. Il m'a demander de lui en ramener un. Ma foi, pourquoi pas ? Après tout, c'était en territoire Sabbatique donc...Pas de problèmes !

Une fois sorti, je me décide à laisser une chance à cette « coterie » en leur expliquant le plan : aller dans cette « boite de nuit »-quoi que ce fusse- trouver ce Tsimiche et le ramener ici. Ils acceptent bon gré mal gré et nous nous mettons en route. À l'entrée de cette « boite » nous parvenons à rentrer… Sauf deux, dont l'allergique aux bâtiments, pathétique. Comment décrire ce lieu...Ha oui : Immonde. Tout le monde agglutiné les uns aux autres, de la fumée, une odeur à vous révulser et un bruit...est ce la musique de cette époque ? Par Cain, non !

Après une rapide enquête les deux « alliés » qui sont rentrer avec moi se font prendre à parti par trois individus-clairement des goules à l'odeur - Je les suit discrètement, je dois admettre que ce lieu est hideux, il permet d'être parfaitement invisible. De ce que j’entends, ils se font tabasser dans une salle à part. J'attends quelques secondes, savourant leurs douleurs avant de me décider d'entrer, tout sauf doucement. Je referme la porte en la claquant derrière moi, abattant ma canne sur le sol dans un claquement sec avant de tirer un de ces nouveau pistolet-un colt de ce que j'ai compris- et le braque sur l'un des malotrus en souriant à pleine dent. Je l'ai même supplier de faire quelque chose de stupide...La vue du sang m'a tant manquer. Et ça a marcher….Il a lever son arme, un genre de gourdin clouté et l'a abattu sauvagement sur son voisin. Quel délice ! Hélas le délice n'a pas durer étant donner que j'ai été maîtrisé par les deux autres et pieuté. ENCORE ! Par chance les deux autres ont réussi à terrasser ces goules et m'ont délivrer. Je garderai ça à l'esprit à l'avenir.

Nous sommes ressortit juste à temps pour voir une personne tirer à l'arbalète sur une personne encapuchonnée… Il ne faut pas être Cain pour deviner que notre Tsimiche vient d'être pieuté et...Exécuter. Maintenant, repensons à la scène. Un homme, portant une cape renforcée par de l'acier, utilisant une arbalète qui lance des pieux et qui exécute un vampire. Sans doute un Chasseur donc. Et pourtant, mes alliés essaient de l'affronter. Par chance il semble pressé de fuir, et j’entends au loin la garde locale. Nous prenons donc la fuite et rentrons auprès de ce cher Prince.

Oui, cette première soirée fut déroutante quoi-qu’amusante. Je sourit, vidant mon verre en soupirant. La seconde soirée fut plus calme. J'ai été dérangé peu après mon réveil par un laquais de cet « artiste » visiblement ce dernier était mécontent que nous n'ayons pas ramener son invité. Mais dans sa grande mansuétude-M.h..J'ai envie de rire- il décide de nous laisser une « seconde chance » en allant trouver un autre Tsimiche dans les « bidonvilles ». Je m'y rend donc avec Jacob. Le Nosferatu. Nous allons à l'adresse indiquée, il n'y a visiblement personne...Sauf une jeune humaine, douze ans pas plus. Je m'introduis dans la demeure avec mon acolyte, entreprenant de fouiller : une résidente, deux lits, dont un placé idéalement du point de vue vampirique. Mais aucune trace dudit vampire. Et une photo d'un homme, chauve et d'un bébé...Sérieusement ? Un vampire qui élève une humaine ? L'idée me plaît. Je m'apprête à éveiller l'enfant pour la questionner tandis que Jacob sort rapidement, logique. À son réveil, elle tente de hurler, naturellement, je plaque ma main sur sa bouche, lui soufflant doucement que je souhaite juste discuter et trouver son père, rien de plus. Elle semble comprendre et je la libère. Nous discutons et moyennant des réponses tout a fait honnêtes de ma part, je comprend que son père est sûrement sorti se nourrir. Je lui laisse une pièce de franc en or avant de partir informer Jacob et poursuivre nos fouilles.

Nous le trouvons rapidement, heureusement. En train de séduire avec maestria une humaine, son style me plaît. Mais passons, elle l'emmène cher elle, nous suivons et il lui offre l'extase… Pauvre femme...Ou pas, j'entre tranquillement en signalant ma présence. Il semblerait que ce Tsimiche refuse de nous suivre, craignant le territoire du Sabbat. Compréhensible, mais je n'accepterai pas un refus. Il essai de s'enfuir...Évidement. Je le rejoins hors de la maison et le braque. Je n'ai plus de munitions, mais il n'a pas à le savoir, je veux qu'il se concentre sur moi. Une fois cela fait, mon collègue peut se jeter sur son dos et...Le vider, cette scène me répugne, mais admettons. Le résultat est la : notre cible est affaiblie et nous l'emmenons.

Mais le plus répugnant reste à venir.

Une fois de retour devant « l'artiste », ce dernier se jette sur notre cible et la diabolise...Une pensée pour l'enfant me traverse l'esprit, et une idée. Nous obtenons les informations voulues avant de rentrer auprès du prince…. Hélas nous ne trouvons qu'un tas de cendre et les chefs de clans. Sans prince, mon idée doit attendre…

Oui. Ma première goule attendra le moment propice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alexandre, la folie Renaissante au 21eme siècle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans nom  :: Vampire-
Sauter vers: